Méthodologie

Pages: 8 (1789 mots) Publié le: 4 janvier 2015
L’homme est un être tiraillé entre deux pôles : passion et raison. Nous savons qu’il est plus simple d’écouter la voie des passions que celle de la raison. C’est pourquoi il est dit communément que l’homme est un être de désir. Ainsi, le désir est souvent perçu comme quelque chose de négatif, fondamentalement lié au manque que l’homme aurait de quelque chose. Or dans ce texte, "Le désir porte surun autre désir", Alexandre Kojève veut montrer que le désir n’est en aucun cas lié à un manque, et qu’au contraire c’est par le désir que l’homme est amené à prendre conscience de soi. Le désir s’inscrit fondamentalement dans une relation à autrui, qui permet la reconnaissance et la prise de conscience. Ainsi, nous nous demanderons comment Kojève démontre dans ce texte que le désir est «anthropogène », formateur de l’homme.A l’encontre de la connaissance qui maintient l’homme dans une quiétude passive, le Désir le rend in-quiet et le pousse à l’action. Etant née du Désir, l’action tend à le satisfaire, et elle ne peut le faire que par la « négation », la destruction ou tout au moins la transformation de l’objet désiré : pour satisfaire la faim, par exemple, il faut détruire ou, en toutcas, transformer la nourriture. Ainsi, toute action est « négatrice ». Loin de laisser le donné tel qu’il est, l’action le détruit; sinon dans son être, du moins dans sa forme donnée. Et toute « négativité-négatrice » par rapport au donné est nécessairement active. Mais l’action négatrice n’est pas purement destructive. Car si l’action qui naît du Désir détruit, pour le satisfaire, une réalitéobjective, elle crée à sa place, dans et par cette destruction même, une réalité subjective. L’être qui mange, par exemple, crée et maintient sa propre réalité par la suppression de la réalité autre que la sienne, par la transformation d’une réalité autre en réalité sienne, par l’ « assimilation », l’ « intériorisation » d’une réalité « étrangère », « extérieure ». D’une manière générale, le Moi duDésir est un vide qui ne reçoit un contenu positif réel que par l’action négatrice qui satisfait le Désir en détruisant, transformant et « assimilant » le non-Moi désiré. Et le contenu positif du Moi, constitué par la négation, est une fonction du contenu positif du non-Moi nié. Si donc le Désir porte sur un non-Moi « naturel », le Moi sera « naturel » lui aussi. Le Moi créé par la satisfactionactive d’un tel Désir aura la même nature que les choses sur lesquelles porte ce Désir: ce sera un Moi « chosiste », un Moi seulement vivant, un Moi animal. Et ce Moi naturel, fonction de l’objet naturel, ne pourra se révéler à lui-même et aux autres qu’en tant que Sentiment de soi. Il ne parviendra jamais à la Conscience de soi.

Pour qu’il y ait Conscience de soi, il faut donc que le Désir portesur un objet non-naturel, sur quelque chose qui dépasse la réalité donnée. Or la seule chose qui dépasse ce réel donné est le Désir lui-même. Car le Désir pris en tant que Désir, c’est-a-dire avant sa satisfaction, n’est en effet qu’un néant révélé, qu’un vide irréel. Le Désir étant la révélation d’un vide, étant la présence de l’absence d’une réalité, est essentiellement autre chose que la chosedésirée, autre chose qu’une chose, qu’un être réel statique et donné, se maintenant éternellement dans l’identité avec soi-même. Le Désir qui porte sur un autre Désir, pris en tant que Désir, créera donc par l’action négatrice et assimilatrice qui le satisfait, un Moi essentiellement autre que le « Moi » animal. Ce Moi, qui se « nourrit » de Désirs, sera lui-même Désir dans son être même, créé danset par la satisfaction de son Désir. Et puisque le Désir se réalise en tant qu’action négatrice du donné, l’être même de ce Moi sera action. Ce Moi sera non pas, comme le « Moi » animal, « identité » ou égalité avec soi-même, mais « négativité-négatrice ». Autrement dit, l’être même de ce Moi sera devenir, et la forme universelle de cet être sera non pas espace, mais temps. Son maintien dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Méthodologie
  • Méthodologie
  • Methodologie
  • Methodologie
  • Methodologie
  • Methodologie
  • Methodologie
  • Méthodologie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !