Maître puntila et son valet matti

Pages: 14 (3381 mots) Publié le: 6 janvier 2011
1 Fiche N° 5

Maître Puntila et son valet Matti
de Bertolt Brecht

I - présentation de la pièce
- Mise en scène par B.Lambert - Pièce écrite par Brecht en 1940 d'après les récits et projets de pièce d'un écrivain finlandais : Hella Wuolijoki (chez qui il a été hébergé pendant son exil en Finlande). - Maître Puntila et son valet Matti reprend un topos largement exploité au théâtre: (sansdoute parce qu'il convoque une thématique relationnelle et de ce fait emblématique de toute représentation théâtrale) la relation maîtres et valets . Brecht toutefois s'amuse à complexifier cette relation puisque le maître Puntila n'est pas un mais deux (humain "trop humain" lorsqu'il a bu, il se transforme en un maître dur , violent, et âpre au gain dès qu'il est sobre.) et que le valet Matti, àl'encontre du valet traditionnel soucieux de ses seuls intérêts, souhaite avant tout rester lui-même en tâchant de résister aux tentatives de fraternisation de son maître. Prolongement : - Comparaison possible avec une autre pièce de Brecht où un dédoublement (sur un mode moins léger ) est aussi mis en scène :La bonne âme du Se -Tchouan et avec le film de Chaplin Les lumières de la ville que Brechtconnaissait bien. Brecht, surtout, joue avec les formes théâtrales et enrichit la dimension comique (liée au dédoublement du personnage) propre à la comédie populaire (Volkstück = sous-titre de la pièce) et au vaudeville (Puntila veut marier sa fille à un chauffeur) d'une réflexion sociale et politique sur les rapports de domination. - Le parti pris de B.Lambert consiste d'ailleurs à souligner "laruse dramaturgique qui empêche la pièce de sombrer dans un manichéisme simpliste" (une parole vraie, authentique, naturellement bonne lorsque Puntila est ivre et une parole spéculative liée à sa condition de maître, codifiée, déterminée culturellement par une conscience de classe lorsqu'il ne boit pas). Pour lui au contraire (comme pour Brecht d'ailleurs – cf. son journal de travail - : lepersonnage est dangereux jusque dans son ivresse "ses tentatives d'approche amicale doivent avoir quelque chose de celles d'un crocodile"mais il a en même temps le charme et la séduction" d'un caractère dansant, tendre presque poétique"et la grandeur d'un personnage biblique - quand il déshérite sa fille- ou mythologique -quand il invite chez lui les femmes de Kurgela, tel un roi d'Homère-"), Puntila estencore plus redoutable quand il devient humain, puisqu'ainsi "il trouble ceux qu'il domine, annihile leurs défenses et finit par obtenir d'eux ce qu'une exploitation directe et brutale n'aurait pu lui fournir" (ce que perçoivent d'ailleurs très bien Matti et les femmes de Kurgela p.63) - Pour B.Lambert, la modernité de Brecht consiste donc, à nous parler par avance et avec un "rire insolent etsalvateur " ("on ne gagne rien à s'empêcher de rire" précise le prologue) de notre époque. Le propriétaire terrien de cette" fable campagnarde" a beau appartenir à une époque "antédiluvienne", il donne à voir le nouveau visage que prend l'esprit capitaliste"qui contribue à rendre les rapports de domination au sein des sociétés modernes plus flous, plus fluctuants, plus

2 insaisissables, enpermettant aux maîtres", tels des furets, "d'être présents partout et visibles nulle part". écrit B.Lambert. Voilà une analyse que le "théâtre épique" de Brecht n'aurait sans-doute pas désavoué !

II - Quelques rappels sur le théâtre épique
1/ Le théâtre, pour Brecht, tout en restant jubilatoire, se doit d'éveiller la conscience critique et politique du spectateur... Il est, conformément au principemarxiste, un discours sur le réel qui doit provoquer une transformation de ce même réel. Brecht rejette le théâtre fondé sur l'illusion , la fascination et l'approbation car il déréalise le réel et neutralise donc toute 'intervention pratique et théorique du spectateur (cf les tragédies et la notion de fatalité qui présente les événements comme absolument immuables et les personnages comme des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Critique "maitre puntila et son valet matti" de comédie de l'est
  • Commentaire scène 12 maitre puntila et son valet matti (brecht)
  • Maitre et valet
  • valets maitres
  • Maitre valet
  • Maitres et valets
  • Maitre valet
  • MAITRES ET VALETS

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !