Ma mélancolie des dragons

382 mots 2 pages
Réponses :

A) La mélancolie des dragons est un spectacle réalisé par Philippe Quesne.
Il était présenté à la Maison de la Culture de Tournai.
Je vais ici exprimer les points qui m’ont parus essentiels.

Premièrement, les décors de cette pièce sont très recherchés ce qui apporte, à nous public, une sensation de réalisme.
Ils étaient mécanisés et transformables ce qui a permis aux spectateurs de bien apprécier les différentes scènes.
De plus il y une coordination parfaite, entre le son, les gestes et le rythme de chaque scène.

Deuxièmement, le jeu des acteurs est presque parfait, malgré que nous savons que quelques uns d’entre ne sont pas de formation, la pièce se déroule très bien mais parfois on peut remarquer un manque de spontanéité de la part de ceux-ci.

Ensuite, on s’aperçoit que la pièce fait part des faits plus réalistes que théâtraux et on est plongé dans un univers simple et enfantin. Ce qui ne me dérange pas forcément, mais paraît ne pas être à la hauteur de l’attente de certaines personnes.
Après cela, on remarque que les dialogues dans cette pièce sont inaudibles à certains moments et qu’ »ils n’y a pas beaucoup d’interactions acteurs, public.
Ce qui, pour certaines personnes, pourrait détourner leur attention.

On remarque aussi une lenteur que le spectacle est tiré en longueur, en effet des scènes qui pourraient durer trente secondes durent cinq minutes ! Cela nous désintéresse parfois de la pièce.

D’après le réalisateur, la représentation aurait un coté poétique.
Je trouve que cela, tout d’abord, correspond au titre, et ensuite le rapport à la nature, comme par exemple avec la nature morte enneigée ou encore des peintures romantiques.

Pour conclure, je trouve cette pièce attractive de par la coordination son, gestes, scènes et par le jeu presque parfait des acteurs.
Par contre, je pense que c’est un peu dommage que l’histoire est lassante et ennuyante.

Finalement, cette pièce peut apporter au public énormément de

en relation

  • Histoire
    366 mots | 2 pages
  • Le dragon - ray bradbury
    1320 mots | 6 pages
  • pdf_Nouvelle_de_Ray_Bradbury_le_dragon 1
    1248 mots | 5 pages
  • R sum de toutes les nouvelles
    1712 mots | 7 pages
  • question de corpus chacun sa chimère
    401 mots | 2 pages
  • Faut il se souvenir?
    7780 mots | 32 pages
  • la représentation de Satan dans l'art
    2102 mots | 9 pages
  • Commentaire littéraire - "chacun sa chimère", charles baudelaire
    1797 mots | 8 pages
  • Commentaire composée
    3277 mots | 14 pages
  • Nerval
    1705 mots | 7 pages