machine

604 mots 3 pages
La force au moyen age

1)les batailles , les tournois
Vers la fin du XI° siècle, le tournoi est une véritable bataille, au cours de laquelle s'affrontent deux troupes de chevaliers

La principale activité du chevalier est les batailles , pour eux les batailles permette de gagné de l'argent grâce aux butin et aux rançonsLes tournois se déroule la plus souvent comme une bataille, dans les tournois la violence et toujours la. Ils se battent troupes contre troupes au printemps dans les villes ou les demeures privées ou dé fois hors des villes ou prés des châteaux fort. Ils y avaient des tente pour abritait leur équipement.

A partir du XIII éme siècle les petits noble et les roturiers sont écartés de la participation du tournois qui est réservé au grand nobles. Quand il remportent des tournois il montent dans la hiérarchie .Dans les combats la violence est le risque a courir. Quand il rencontré des autres chevalier sa pouvait être désastreux pour eux.. l’haubert de mailles et un chevale. Pendant les combats naît la. A partir du XI ° siècle se qui allait a la chassent étaient ceux qui pouvaient payer l’épée, confraternité d’armes renforcé et permet aussi un code d’honneur qui se porte sur la parole.
Avant les tournois les chevaliers s’entraîne pendant des heures. Leur adversaire est un simple mannequins en bois pivotant sur un pneus .Les chevaliers ont cinq tentative pour renversé le mannequins d’un coup de lance quand il y en a un qui ne réussis pas ses un malheur. Ils s’entraînés aussi a l'escrime, au bâton ou a l’épée. Dans les champ les chevaliers pratique le béhourd consistant à s'élancer l'un contre l'autre avec une lance pour tenter de désarmé l'adversaire.

Règles des tournois :
• Présentation des champions et des bannières
• Armement du chevalier par le soin de l'écuyer
• Choix de la dame
• Des hérauts d'arme donnaient le signal des combats. Le jeu consistait alors pour le cavalier armé d'une lance à foncer

en relation

  • Machine
    811 mots | 4 pages
  • Machine
    874 mots | 4 pages
  • Machine
    2728 mots | 11 pages
  • La machine
    590 mots | 3 pages
  • machines
    3172 mots | 13 pages
  • Machin
    1165 mots | 5 pages
  • Le machine to machine
    1013 mots | 5 pages
  • Machine
    1378 mots | 6 pages
  • Les machines
    270 mots | 2 pages
  • Machine
    1327 mots | 6 pages