Macunaima, un film brésilien

1303 mots 6 pages
Introduction

Face à son immensité, son histoire, et sa structure culturelle et ethnique, le Brésil a besoin d'une identité nationale. Cette dernière fait débats depuis plus d'un siècle autour de la question de l'hétérogénéité ethnique et de la question des races. Les réflexions et les théories sociologiques sur le sujet atteignent le summum entre les années 1870 et 1930, tels que les travaux de Oswald de Andrade , Mário de Andrade et Gilberto Freyre. En effet le roman de Mário de Andrade intitulé ''Macunaíma'' par , publié en 1928 est une œuvre majeure de la culture brésilienne, une œuvre à travers laquelle le scénariste Joaquim Pedro de Andrade du mouvement du ''cinema novo'' (années 1950 et 1960) va raconter l'histoire du Brésil, aborder le problème de l'identité brésilienne et dénoncer la situation politique et économique caractérisantes de la période de l'apparition (1969) de son film également intitulé ''Macunaíma'' et qui est centré sur le personnage de Macunaíma. Le film pose les problèmes de l'identité, la race, la dictature militaire, l'anthropophagie et le capitalisme avec une ironie et une allégorie inscrites dans un cadre populaire et parodique articulés autour de légendes, mythes et rites.

Le travail consiste à illuminer les problématiques abordées dans le film et les mettre en contexte et en relation avec la civilisation brésilienne et ainsi essayer de comprendre sa complexité et sa singularité

Dans un premier temps, on abordera le contexte historique (dictature militaire) et économique (société de consommation et le capitalisme). Dans un second temps la lumière sera mise sur le problème de l'identité en prenant en considération la race, le sexe,la légende, le mythe et l'anthropophagie

Contexte politique et économique: dictature militaire et capitalisme

Le film est sorti en 1969, dans un contexte politique caractérisé par la dictature suite au coup d'état de 1964. Un an avant l'apparition du film (1968), une loi organique a vu le

en relation

  • Rapport d'audit d'une institut
    130663 mots | 523 pages