madame bovary commentaire

1396 mots 6 pages
Grand écrivain français, Gustave Flaubert a marqué la littérature française par la profondeur de ses analyses psychologiques, par sa vision réaliste et par ses études du comportement des individus et de la société. Publié en 1857, Madame Bovary a été beaucoup critiqué voire condamné à la morale publique. Ce roman permet au lecteur de s’ouvrir à la réalité douloureuse dans laquelle on vit et de s’échapper en même temps dans le monde féerique. En effet, ce roman vacille entre le réalisme et le romantisme. L’extrait objet de notre étude met en parallèle deux discours qui s’opposent : le discours réaliste de Charles et le discours fantastique d’Emma ce qui relate la relation entre le couple et le mode de leur vie conjugale. Il est intéressant donc d’étudier dans un premier temps le contraste entre les rêves de Charles et d’Emma, dans un second temps, la relation conjugale au sein du couple.

D’après l’extrait objet de notre étude, on remarque que Charles a un caractère très humble et matérialiste. Il est complètement réaliste et conscient des contraintes de son statut social. D’après son discours, on peut conclure qu’il rêve d’un bonheur familial. En effet, il souhaite mener une famille heureuse ce qui explique la présence du champ lexical de la famille (« son enfant » l.4 ; « grandir » l.4 ; « sa mère » l.12 ; « deux sœurs » l.13 ; « maison » l.15) et de l’éducation (« bien élevée » l.11 ; « apprît le piano » l.11 ; « songeraient à son établissement » l.16). Charles éprouve ainsi un amour familial profond. Il ne pense qu’à l’éducation de sa fille, Berthe, à comment épargner de l’argent pour ses études et à son mariage, d’où le champ lexical des finances (« louer une petite ferme » l.7-8 ; « économiserait le revenu » l.9 ; « le placerait à la caisse d’épargne » l.9 ; « achèterait des actions » l.9-10 ; « clientèle augmenterait » l.10) et la focalisation interne sur Charles qui met en valeur ses priorités centrées sur sa famille (« il n’osait pas la réveiller »

en relation

  • Commentaire madame bovary
    944 mots | 4 pages
  • Commentaire Madame Bovary
    688 mots | 3 pages
  • Commentaire madame bovary
    1344 mots | 6 pages
  • COmmentaire madame de bovary
    545 mots | 3 pages
  • commentaire madame bovary
    790 mots | 4 pages
  • Commentaire de madame bovary
    719 mots | 3 pages
  • Commentaire madame bovary
    1261 mots | 6 pages
  • commentaire sur madame bovary
    2936 mots | 12 pages
  • Commentaire litt de Madame Bovary
    644 mots | 3 pages
  • Commentaire madame bovary
    669 mots | 3 pages