Madame Bovary

389 mots 2 pages
Commentaire littéraire

Madame Bovary de Gustave Flaubert
Madame Bovary appartient au réalisme, mouvement littéraire du XIXème siècle. Cette oeuvre est de Gustave Flaubert, issu d’une famille de la petite bourgeoisie catholique et d’ancêtres protestants qui d’ailleurs se rendra compte très vite que le réalisme est une illusion, l’écriture ne peut que produire du texte et non du réel. Le roman Madame Bovary a pour titre original
: Mœurs de province, Flaubert y passe cinq ans dessus et est publié dans la Revue de Paris en octobre 1856 mais l’imprimeur et l’auteur sont jugés pour « outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes mœurs » et sont finalement acquités, l’ouvrage sortit en librairie et fût un véritable succés. Cette oeuvre raconte l’histoire d’Emma Rouault élevée dans un couvent, révant d’une vie luxurieuse et superficielle, elle épouse ensuite Charles Bovary étudiant de longues années en médecine mais n’est finalement qu’un médecin de campagne. Ensuite, Emma attend un enfant, la petite Berthe et Charles quitta la ville pour s’installer à Yonville, déçue par cette vie monotone, Mme Bovary va finir par perdre espoir de cette vie toujours révée et accumulera les dettes et les amants, elle se suicidera et Charles mourra de chagrin, Berthe est confiée à une tante démunie qui la fera travailler dans une filature de coton. Dans cet extrait qui se situe à la deuxième partie et au chapitre IX du roman (cette oeuvre comporte trois parties avec une dizaine de chapitres chacune), la scène se passe dans une forêt, Emma vient juste de quitter Rodolphe et découvre de nouveaux plaisirs interdits, on redécouvre l’héroïne, elle est enfin heureuse. Premièrement, nous allons aborder comment Flaubert va transfigurer
Madame Bovary dans ce passage. Ensuite, nous allons voir comment Emma se retranscrit dans ses lectures romantiques et ses personnages. Pour finir, nous irons voir comment Flaubert utilise l’ironie dans le romantisme.
Emma vient tout

en relation

  • Madame bovary
    3647 mots | 15 pages
  • Madame bovary
    122468 mots | 490 pages
  • Madame bovary
    1317 mots | 6 pages
  • Madame bovary
    4842 mots | 20 pages
  • Madame Bovary
    1307 mots | 6 pages
  • Madame bovary
    2891 mots | 12 pages
  • Madame Bovary
    4158 mots | 17 pages
  • Madame bovary
    4806 mots | 20 pages
  • Madame bovary
    675 mots | 3 pages
  • Madame bovary
    3978 mots | 16 pages