Madame de Sévigné

546 mots 3 pages
Madame de Sévigné

Madame de Sévigné, connue sous le titre de Marquise de Sévigné, née Marie de Celse-Bénigne Rabutin-Chantal à Paris le 5 février 1626 et décédée au château de Grignan le 17 avril 1696, est une épistolière française. Elle vécut au XVII siècle et fréquenta la cour de Louis XIV où elle avait comme admirateurs entre autres Turenne, Conti ou Servien et le surintendant des finances Fouquet. Elle était très amie avec le cardinal de Retz qui a été emprisonné par Louis XIV. Elle est très proche du pouvoir.

Son père meurt en se battant contre les Anglais à l’île de Ré alors qu’elle n’avait que 18 mois. Sa mère décède, elle devient orpheline à l’âge de sept ans. A huit ans, elle perd sa grand-mère et à dix ans, son grand-père. Elle est élevée par son oncle et sa tante, la famille de Coulanges dans le quartier du Marais. Malgré tous ces décès, Marie gardera le souvenir d’une enfance heureuse car elle vivait entourée de nombreux oncles et tantes, cousins et cousines qui la faisaient beaucoup rire. Elle reçoit une instruction moderne. Elle se marie à dix-huit ans en août 1644 avec le Marquis Henri de Sévigné, orphelin comme elle : elle obtient le titre de Marquise. Ils mènent une vie heureuse à Paris, ils auront deux enfants : Françoise-Marguerite (née à Paris en 1646), et Charles (né en Bretagne en 1648). Elle autorise son mari très volage à avoir des maîtresses, il meurt dans un duel en 1651, elle devient donc veuve à vingt-cinq ans. Elle s’installe à Paris qu’elle ne quittera que pour de brefs séjours en province. Un de ses oncles, l’abbé de Coulanges, paie les dettes que lui a laissées son défunt mari. Elle fréquente son cousin Bussy-Rabutin, Gilles Ménage, l’écrivain la Rochefoucauld et Madame de Lafayette. En 1665, sa fille danse à la cour et repousse les avances du roi ce qui compromet les chances de la Marquise d’entrer à la cour. Sa fille épouse François Adhémar, Comte de Grignan en 1669.

Madame de Sévigné a habité toute sa vie dans le quartier du

en relation

  • Madame de sevigne
    830 mots | 4 pages
  • Madame de sévigné
    482 mots | 2 pages
  • Madame de sévigné
    338 mots | 2 pages
  • Madame de sevigné
    1197 mots | 5 pages
  • Madame de sévigné
    2197 mots | 9 pages
  • Madame de sévigne
    294 mots | 2 pages
  • Madam de Sévigné
    288 mots | 2 pages
  • Madame de sévigné
    267 mots | 2 pages
  • madame de sévigné
    533 mots | 3 pages
  • madame de sevigne
    312 mots | 2 pages