Madame de sevigné

Pages: 5 (1197 mots) Publié le: 29 septembre 2013
MADAME DE SEVIGNE
l-Qui est la marquise de Sévigné ?
Marie de Rabutin-Chantal est née à Paris le 5 février 1626. Son père fait partie d'une ancienne famille noble de Bourgogne, et sa mère d'un milieu de financiers récemment anoblis, mais fort riches. Elle perd ses parents jeune, de sorte qu'elle est élevée par sa famille maternelle. La jeune fille reçoit une très bonne éducation et uneexcellente instruction. En 1644, à dix-huit ans, réputée tant par son esprit que par sa beauté, elle épousa Henri de Sévigné, de trois ans son aîné en 1644. Le marquis de sévigné est un jeune noble d'origine bretonne, fort beau, mais aussi fort infidèle et très batailleur : il est tué dans un duel en 1751, laissant sa femme veuve avec deux enfants à élever. Elle ne se remariera jamais, préférant seconsacrer à ses enfants, Françoise Marguerite, l'aînée, qu'elle considère comme « la plus jolie fille de France » et qui fait de brillants débuts à la cour ; Charles, le cadet, dont elle considère les écarts de conduite avec une grande indulgence. En 1669, sa fille épouse le comte de Grignan, qui est bientôt nommé Lieutenant-Général du roi en Provence : en 1671, Madame de Grignan rejoint son maridans le midi, et Madame de Sévigné a bien du mal à supporter la séparation avec sa fille, d'où une correspondance entre mère et fille qui va durer un quart de siècle.
Mais Madame de Sévigné, qui partage son temps entre l'hôtel parisien où elle s'est installée en 1667, son domaine de Bretagne et le château de Grignan, en Provence, où elle effectue plusieurs séjours, entretient également unecorrespondance avec son fils, avec son cousin Bussy-Rabutin, avec ses cousins de Coulanges, mais aussi avec Madame de La Fayette et d'autres encore. Elle meurt subitement au cours de son dernier séjour auprès de sa fille au château de Grignan en 1696.
2-Une célèbre épistolière, madame de Sévigné
Les lettres de Mme de Sévigné présentent un intérêt à lafois littéraire et historique, puisqu'elles constituent un témoignage proche de la deuxième moitié du 17ème siècle. Elles sont le regard d'une femme instruite, d'une mère aimante, sur son époque et sur sa société. Elles témoignent de son temps et de la vie à la cour de Louis XIV. Le style élégant des lettres de la célèbre épistolière est admiré dans tous les salons. Son œuvre épistolaire est unique et reconnue de tous.On recense aujourd’hui 1120 lettres de Mme de Sévigné, dont 764 à sa fille Mme de Grignan, 126 à son cousin Bussy, et 220 lettres adressées à 29 autres destinataires. Après que la fille de la marquise de Sévigné est partie rejoindre son mari, il nait une correspondance entre la mère et sa fille qui durera longtemps. Auparavant, la marquise de Sévigné écrivait déjà à sa famille et à ses amis. Lapremière lettre que l’on possède d’elle date du 15 mars 1648, elle a 23 ans et annonce à son cousin Bussy, la naissance de son fils Charles.
Il est à noter  un manque fondamental dans cette correspondance: seules les lettres de la marquise ont été conservées, les réponses de sa famille ont été détruites par sa petite-fille. Ce qui crée l'impression d’un monologue et nous prive de la dimension dudialogue.
Aucune des lettres de la marquise de Sévigné ne fut publiée de son vivant.  C’est en 1697, quelques mois après sa mort, que la Correspondance de Bussy fit découvrir les réponses de ce dernier aux lettres que lui avait adressées Mme de Sévigné.
Les lettres de Madame de Sévigné firent d'abord l'objet d'une première édition en 1725. Celle-ci ne  comprenait que 28 lettres ou extraits delettres. Ce recueil très limité contient beaucoup de particularités sur l’Histoire de Louis XIV. Elle fut suivie de deux autres éditions, en 1726. Pauline de Simiane, petite-fille de l'épistolière, décide alors de faire publier officiellement la correspondance de sa grand-mère. Les lettres ont malheureusement été remaniées et sélectionnées suivant les instructions...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • madame de sévigné
  • Madame de sévigné
  • Madame de sévigné
  • Madame de sévigné
  • Madame de sevigne
  • Madame de sévigné
  • Madame de Sévigné
  • Madame de sévigné

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !