Mai 68 et les syndicats

Pages: 2 (270 mots) Publié le: 29 avril 2013
MAI 68 : les syndicats

I. Les origines et les déclencheurs
Début du mouvement le 22 mars à l’université de Nanterre, mais le 3 mai, des centaines d’étudiants serassemblent dans la cour de la Sorbonne. C’est le recteur-président de l’université qui appelle la police et déclenchera donc les émeutes ; dès le 13 mai, la Sorbonne sera occupée etla grève générale commence.
Les origines du mouvement de mai 68 sont des contestations étudiantes et enseignantes contre la guerre du Viêt-Nam, poussant à l’occupation dela Sorbonne qui sera évacuée de force et entraînera la décision de l’UNEF (étudiants) et du SNESUP (enseignants) d’une grève illimitée suite aux atteintes aux libertésuniversitaires que représente cette intervention de la police.
UNEF : Union Nationale des Etudiants de France fondée en 1907, présente dans totalité des universités Françaises. En1960, plusieurs syndicats étudiants portaient ce nom, mais en 2001, ils ont été regroupés. C’est la première organisation étudiante, perçue comme la plus représentative parle ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, et majoritaire en nombre de sièges au CNESER et au CNOUS.
SNE-Sup : Syndicat National de l’EnseignementSupérieur, syndicat du FSU. Il date de 1956. Il était d’abord affilié à la FEN (fédération de l’enseignement national) jusqu’à ce que la FEN se divise. En 2000, la FEN est devenuel’UNSA Education (Union nationale des syndicats autonomes.)
Image d’un amphithéâtre de la Sorbonne, occupé début mai 1968.

II. Les acteurs majeurs et les conditionsd’entrée dans le mouvement

Ex de la CGT

III. La conséquence de l’implication des syndicats

conséquences directes de mai 68
ex des accords grenelle , représentant CGT
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mai 68
  • Mai 68
  • Mai 68
  • Mai 68
  • Mai 68
  • Mai 68
  • Mai 68
  • Mai 68

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !