Mairie d'allemagne (penzberg)

627 mots 3 pages
I-La Mairie

A-Identification :

J'ai effectué mon stage dans la mairie de Penzberg (Allemagne) grâce au jumelage de Langon avec cette ville de Bavière. La mairie est considérée comme une collectivité territoriale et les agents qui y travaillent sont des fonctionnaires territoriaux dont le statut est différent des fonctionnaires d'État. Dans la mairie de Penzberg c'est au total quarante-cinq personnes qui travaillent dans les locaux et deux cents personnes au total qui travaillent pour la collectivité. La mairie n'a pas de chiffre d'affaire mais elle fait payer des taxes aux entreprises implantées dans leur commune ainsi qu'aux propriétaires de terrains. L'État, lui, subventionne seulement des projets spécifiques de la mairie.

La mairie se trouve dans le « Rathauspassage » un centre commercial situé sur la « Friedrich-Erbert-Sraße » dans la ville de Penzberg. Les bureaux de la mairie sont dispersés dans le centre commercial.

La mairie a connu au total dix maires dont trois sous le régime du 3ème Reich qui, pour la population, ne sont pas considérés comme des maires car ils ne se sont pas fait élire par le suffrage universel. Il y a eu aussi deux maires nommés par les Américains après la 2ème Guerre Mondiale. Aujourd'hui le maire est Hans Mummert, élu depuis 1996. Son prédécesseur était Kurt Wessner (1972-1996).
Le Maire
Hans Mummert

En 1899 la mairie se trouve numéro 25 de la « Karlstraße », et ceci jusqu'en Août 2008 où un incendie se déclara et força les locaux à se déplacer dans le « Rathauspassage ».

Ancienne Mairie

La mairie est une entreprise publique qui produit des services destinés à la population locale.

Positionnement de l'entreprise :

La mairie ne peut être en déclin car elle est gérée en partie par l'État et est indispensable au fonctionnement de la ville. Et évidemment ne peut posséder de concurrents.

Les projets de la mairie sont de reconstruire l'ancienne mairie afin d'y réinvestir les locaux ; rénover la salle

en relation

  • La rse et conditions de travail
    62885 mots | 252 pages