Malebranche-de la recherch de la vérité

Pages: 5 (1064 mots) Publié le: 12 mars 2013
La recherche de la vérité est une quête à laquelle s'est, de tout temps, livré l'homme. Cette recherche a pris des formes différentes. Certains philosophes la définir notamment comme le résultat d'une prise de conscience volontaire (rendue possible grâce aux moyens dont nous disposons).

La question qui se pose, ici, est de savoir quels sont les outils, les plus à même de nousdonner accès à la vérité. La simple perception sensorielle, notre sensibilité nous permettent-elles cet accès? Ou bien est-il nécessaire de se livrer à un exercice intellectuel? Autrement dit, comment faire bon usage de notre esprit? Considérant la notion même de vérité, doit-on la prendre comme une dimension humaine universelle? Devons-nous nous l'approprier sans nous calquer, pour autant, sur ladémarche des autres? Adhérer à la démarche des autres?

Le problème qui se pose à nous peut -être résumé ainsi : tout homme pourvu d'esprit et d'acuité "visuelle" peut connaître et comprendre le monde en recourant à sa propre raison. Il effectue une démarche personnelle. Celle-ci est beaucoup plus formatrice qu'une adhésion sans recul au jugement d'autrui.

La vérité consisteà obtenir une représentation du monde la plus objective. Nous en saisir, est pour nous un acte d'appropriation nous permettant d'affiner notre vision du monde et, par conséquent, de voir plus clair dans notre propre vie.



La première constatation de Malebranche porte, non sans une raison que nous tâcherons d'éclairer ici, sur le comportement habituel des hommes. Ce dernier estcependant assez contradictoire. L'on note, en effet, que l'observation des hommes nous permet de dégager une règle : ceux-ci cèdent le plus souvent à la facilité alors qu'ils ont tous les outils en main (puisqu'ils ont été prodigués par l'entité créatrice par excellence : Dieu.) On entendra par là que rien ne leur manque pour qu'ils puissent s'élever. L'œuvre de la nature vise à les parfaire. Ilssont donc en mesure de réfléchir par eux-mêmes. L'on comprendra que la solutution de facilité consiste à s'en remettre aux autres — à ceux qui n'ont pas nécessairement plus d'esprit que nous — ; de leur laisser ainsi le soin de penser à notre place.

Pourtant, ce comportement assez fréquent ne s'explique pas aussi facilement qu'on pourrait le croire. D'autres paramètres entrent en jeu.Malebranche fait, ici, mention du plaisir et de l'honneur. Les effets de la civilisation font de ceux qui savent et peuvent réfléchir les élites des sociétés humaines. D'où le lien de causalité liant, au sens de l'auteur, le monde de la connaissance et la rareté des hommes pensant par eux-mêmes. Or nous savons que la vanité des hommes est satisfaite lorsqu'ils sont "au-dessus du lot". En termes depouvoir et d'influence ils sont mieux placés que leurs semblables. Mais nous devons interroger le terme de pouvoir. Un homme qui n'a pas d'autre maître que son libre-arbitre peut effectivement diriger sa vie, avoir la maîtrise de ses actes. Au contraire, celui qui reste constamment influencé par des élites pensantes ne progresserait qu'étroitement guidé et contrôlé. Nous pouvons donc interpréterla notion d'aveuglement par le fait qu'un homme continuellement "encadré" ne pourrait pas avoir une conscience très aigüe de son état.

Poursuivant sa réflexion, Malebranche aborde ensuite une question qui n'est pas moins importante : quels sont les moyens qui peuvent nous permettre d'accéder à la vérité et quel est le meilleur d'entre eux? Sa réponse est sans équivoque : l'esprit seplace nécessairement au-dessus des yeux. Nous devons comprendre tout ce qui a trait au domaine sensible. En un sens, Malebranche se rapproche de Descartes puisqu'il place l'esprit au cœur d'un acte de connauissance tourné vers l'intérieur et prévalant largement sur les sens. D'après l'auteur, en effet, ce qui résulte d'un travail de l'esprit l'emporte sans conteste sur ce qui nous parvient par...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Malebranche : de la recherche de la vérité
  • La recherche de la vérité de malebranche
  • Malebranche, de la recherche de la vérité
  • la recherche de la verité
  • De la recherche de la vérité
  • La recherche de la vérité
  • La recherche de la vérité
  • La recherche de la verite

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !