Maloulbb

807 mots 4 pages
« Je vais bien, ne t'en fais pas ..»
J'aurais jamais cru qu'on pouvait se faire autant de mal en s'aimant trop..
T'aura surement été le seul mec à me faire autant de mal, à me toucher autant, à me détruire comme personne et pourtant tu m'as dis m'aimer plus que tout au monde.
Mon cœur est un désert. J'ai l'envie d'écrire, ce que je ressens au plus profond mais les mots paraissent transparents.. Je t'ai connu, je t'ai aimé de cet amour passionnel et lucide. J'ai tellement besoin de décrire cet amour qui me rendait si folle. Je me perd, il y a ton prénom qui hurle dans mon cœur Lucas, mes sentiments se font la guerre, je verse des larmes sans mot qui n'équivaut ce que je ressens. Je suis fermé, juste besoin d'être seule. Au fond de moi j'espère trouver quelqu'un qui un jour pourra me donner l'inspiration et la bonne humeur, mais il y a toi, cette absence qui m'envahis. J'aurais tout donné, pour te garder à mes côtés. Mais, notre histoire n'a plus aucun sens, trop de chance donné, trop de fois joué.. Tu sais, je t'avais cédé mon corps, mon coeur et mon âme, pourquoi n'a pas tu su en prendre soin, comme tu me l'avais dis si souvent, comme tu me l'avais promis.. ? J'ai envie de hurler à en creuver, je brule de l'intérieur, ma gorge se serre, j'ai mal, comme jamais. Tes regards ne veulent rien dire, je ne te reconnais plus, je t'ai même jamais connu, je pensais te connaître, tu me l'as bien fais à l'envers.. Mais qui es tu MERDE ? Et d'ailleurs, je t'en félicite, merci. Oui. Merci de me rendre un peu plus forte à chaque grosse claque que je me prends. Je tombe de haut, trop haut à chacune de t'es conneries. Pourquoi ne pas vivre d'amour et d'eau fraiche ? On s'aime, non ? Non. Je me suis trompée, nos rires, nos moments de tendresse, d'amour ne voulait donc rien dire pour toi .. J'ai honte, non pas de toi, mais de moi. 1 ans, 3 mois après et ouvrir les yeux sur une personne, ce rendre compte de qui elle est vraiment, c'est dur, surtout que j'aurai donné ma vie pour

en relation