Management des entreprises

1301 mots 6 pages
Management des entreprises

I- Analyse de la situation

1 Entrepreneur au sens de Schumpeter

Dans la conception de Schumpeter, l'entrepreneur incarne le pari de l'innovation, thèse qu'il développa en particulier dans Théorie de l'évolution économique en 1911 ; son dynamisme assure la réussite de celle-ci. L'entrepreneur, qu'il ne faut pas confondre avec le chef d'entreprise simple administrateur gestionnaire, ou avec le rentier-capitaliste propriétaire des moyens de production, est pour lui un véritable aventurier qui n'hésite pas à sortir des sentiers battus pour innover et entraîner les autres hommes à envisager autrement ce que la raison, la crainte ou l'habitude, leur dictent de faire. Il doit vaincre les résistances qui s'opposent à toute nouveauté risquant de remettre en cause le conformisme ambiant.
L'entrepreneur est certes motivé par la réalisation de bénéfices générés par les risques pris et la réussite. Mais, la conception du profit défendue par Schumpeter est originale : l'entrepreneur crée de la valeur, tout comme le salarié, et il est également motivé par un ensemble de mobiles irrationnels dont les principaux sont sans doute la volonté de puissance, le goût sportif de la victoire et de l'aventure, ou la joie simple de créer et de donner vie à des conceptions et des idées originales. Pour Schumpeter, le profit est la sanction de l'initiative créatrice des risques pris par l'entrepreneur. Cette conception est contraire aux économistes classiques qui faisaient du profit la contrepartie des efforts productifs (capital et travail) de l'entrepreneur, alors qu'elle est plutôt du ressort du chef d'entreprise. Cette conception est également contraire à celle, marxiste, qui place l'origine du profit dans la confiscation de la plus-value, c'est-à-dire l'appropriation d'une partie du fruit du travail des salariés par le rentier-capitaliste.
Jean Delignières est bien un entrepreneur au sens donné par Joseph Schumpeter car son concept est basé sur

en relation

  • Management des entreprises
    2233 mots | 9 pages
  • Management des entreprises
    3486 mots | 14 pages
  • Management des entreprise
    1571 mots | 7 pages
  • Management des entreprises
    5663 mots | 23 pages
  • Management des entreprises
    3235 mots | 13 pages
  • Management des entreprises
    527 mots | 3 pages
  • Management des entreprises
    7649 mots | 31 pages
  • Management des entreprises
    1009 mots | 5 pages
  • Management des entreprise
    2511 mots | 11 pages
  • Management Des Entreprise
    827 mots | 4 pages