Managment

1336 mots 6 pages
Page 1/3

Chapitre 2 - La logique entrepreneuriale
La création d’entreprise ne peut se réaliser que si elle émane d’un entrepreneur, personne physique ou morale, qui va prendre des risques et mettre en œuvre le projet. Elle répond donc à une logique entrepreneuriale d’anticipation et d’innovation qui s’appuie sur la recherche d’opportunités et la prise de risques. En pratique, la création d’entreprise se déroule selon un processus qui va de la détection de l’idée innovante à la concrétisation d’un projet qui devient une entreprise. Au cours de ce processus, l’entrepreneur va devoir mettre en adéquation ses compétences et les opportunités du marché.

I. Les opportunités de l’environnement
À l’origine du projet de création d’entreprise se trouve tout d’abord l’idée innovante de l’entrepreneur. On distingue quatre grandes sources d’idées : l’expérience : l’entrepreneur connaît le secteur sur lequel il souhaite développer son projet, pour y avoir déjà acquis une expérience professionnelle et en avoir étudié les opportunités ; l’observation : l’idée innovante résulte de l’ouverture d’esprit et de l’esprit critique de l’entrepreneur qui s’informe, analyse les évolutions du marché, détecte les défauts des produits ou services offerts par les entreprises existantes pour proposer, transposer ou importer de nouveaux concepts de produits, de services ou de prestations ; l’opportunité : l’entrepreneur répond à un nouveau besoin lié à une évolution de l’environnement (par exemple, une nouvelle législation entraîne la création d’un nouveau marché) ; l’innovation qui peut prendre différentes formes : – la production de nouveaux produits, – l’introduction de nouvelles méthodes de production, – l’introduction de nouvelles formes d’organisation du travail, – l’accès à de nouvelles matières premières. Quelle que soit l’origine de l’idée, il faudra vérifier son adéquation avec les compétences de l’entrepreneur et l’environnement de l’entreprise car, si ce dernier offre des

en relation

  • Managment
    4270 mots | 18 pages
  • Managment
    1490 mots | 6 pages
  • Managment
    1404 mots | 6 pages
  • managment
    1768 mots | 8 pages
  • Managment
    867 mots | 4 pages
  • Managment
    3690 mots | 15 pages
  • Managment
    525 mots | 3 pages
  • Managment
    6041 mots | 25 pages
  • Managment
    301 mots | 2 pages
  • Managment
    464 mots | 2 pages