Manga

394 mots 2 pages
"Manga" est un terme 100% japonais et non une traduction "à la française" du mot équivalent japonais. Manga est devenu maintenant un mot international. Au japon, il fait partie intégrante de la vie quotidienne.
Un manga désigne en japonais les bandes dessinées en général, en français, ce terme désigne les bandes dessinées japonaises, et par extension, les bandes dessinées non japonaises respectant les codes des productions populaires japonaises.
Le dessinateur de manga est appelé mangaka. Généralement, le mangaka endosse la double casquette de dessinateur et de scénariste, mais le travail se répartit parfois entre deux personnes.
Il est soumis à des rythmes de parution très rapides, et ne bénéficie pas toujours d'une totale liberté sur son œuvre, selon la réception auprès du public. Si le manga connaît un fort succès, l'auteur devra prolonger son histoire, même s'il voulait la terminer. À l'inverse, certaines œuvres peu connues ne verront pas leur suite et fin publiées. Si leur manga fonctionne bien, ils peuvent devenir très riches et connaître la gloire en voyant leur série portée à la télévision, au cinéma... ainsi, il peut livrer 200 pages en deux mois, quand un dessinateur de franco belge met parfois un an à achever un album de 72 pages ! Cet exploit est rendu possible par l’aide d’assistants : si quelques mangaka travaillent seuls, beaucoup oeuvrent au sein d’un studio, et sont secondés dans leur tâche par des assistants qui effectuent dessins de décors, retouche de personnages, encrage. Généralement, la carrière d'un mangaka commence d'ailleurs par l'assistance d'un autre mangaka.
On peut dire que le manga au Japon est l’équivalent de la BD en Europe ou du Comic au Etats-Unis, mais il faut néanmoins y noter quelques différences.

Tout d’abord, et ça, tout le monde l’a remarqué, c’est le sens de lecture qui se lit de droite à gauche (parfois, en France, l’éditeur peut traduire le manga dans le sens de lecture français).

D’autre part, les dessins sont

en relation

  • Le manga.
    1290 mots | 6 pages
  • Histoire des arts: manga angel beats
    1029 mots | 5 pages
  • Pourquoi les mangas ont-ils pris une tels influences?
    498 mots | 2 pages
  • Fairy Tail
    1506 mots | 7 pages
  • Le manga
    1537 mots | 7 pages
  • Les cosplays japonais
    712 mots | 3 pages
  • Narnar
    904 mots | 4 pages
  • Mémoire sur l'occidentalisation du japon
    1114 mots | 5 pages
  • Le marché des magazines de prépublication au japon
    6524 mots | 27 pages
  • Les mangas.
    736 mots | 3 pages
  • Liste mangas
    1030 mots | 5 pages
  • one piece
    480 mots | 2 pages
  • Le manga
    703 mots | 3 pages
  • les manga
    312 mots | 2 pages
  • Le manga un phenomene d'expression
    5994 mots | 24 pages