Manon lescaut est –elle une « histoire tragique » ? dissertation

2301 mots 10 pages
Manon Lescaut est –elle une « histoire tragique » ?
Dissertation

Manon Lescaut est un roman-mémoires de l’Abbé Prévost faisant partie des Mémoires et Aventures d’un homme de qualité qui s’est retiré du monde. Le livre étant jugé scandaleux à deux reprises en 1733 et 1735, condamné à être brûlé, l’auteur publie en 1753 une nouvelle édition corrigée. Les qualités humaines de l’œuvre séduisent rapidement le public et le rendent un chef-d’œuvre faisant partie du patrimoine littéraire français. Les destins des deux héros principaux : un « fripon » et une « catin » sont entrecroisés dans un tourbillon de passion, d’amour et de douleur. Mais est-ce vraiment une histoire tragique ? La notion de « tragique » englobe deux termes : le destin et la fatalité qui mènent le héros à une fin irrévocable, contre laquelle il lutte jusqu’au bout mais en vain. Le tragique mêle des émotions fortes et exacerbées. Selon cette définition et mes propres jugements, je suis d’avis que c’est une histoire où sont entrecroisés des éléments hétérogènes. Dans une première partie je commenterai les composantes dramatiques, puis je considérerais dans une deuxième partie les éléments impropres au tragique et je ferais des déductions sur la nature de l’histoire.

D’abord la passion tragique par excellence c’est l’amour : « C’est l’amour, vous le savez, qui a causé toutes mes fautes » dit Des Grieux qui est un héros rendu marginal par son obsession. Elle l’isole de la société ; le jeune homme abandonne ses études qui lui garantissaient un futur aisé, quitte son père et son ami Tiberge, s’entraîne dans les jeux d’argent, triche, vole, tue ; bref sombre dans le vice le plus profond. Pourtant son amour est impossible parce que, d’un côté, sa relation avec Manon est basée, dès le début, sur des mensonges ; elle le présente à son conducteur, lors de leur première rencontre, comme son cousin, et de d’autre côté parce qu’il y a une grande différence de rang social entre les deux amants, comme l’on

en relation

  • Manon lescaut est –elle une « histoire tragique » ?
    1725 mots | 7 pages
  • parfum
    2326 mots | 10 pages
  • Manon lescaut, une tragédie?
    5786 mots | 24 pages
  • Manon
    2217 mots | 9 pages
  • Abbé prévost
    43673 mots | 175 pages
  • Hjljkmylp
    1607 mots | 7 pages
  • ABBE PREVOST
    43472 mots | 174 pages
  • manon lescaut
    1362 mots | 6 pages
  • L'autorité des pères dans la littérature du xviiième siècle
    5228 mots | 21 pages
  • Corrigé de la dissertation : un personnage médiocre peut-il être un héros littéraire ?
    766 mots | 4 pages