Manon lescaut

645 mots 3 pages
La belle mais trop frivole Manon Lescaut, qui a gagné le cœur du jeune chevalier des Grieux, paie sa légèreté par la prison, la déportation, puis la mort.
Issu d'une grande famille, le chevalier des Grieux est en train d'achever ses études lorsqu'il rencontre une jeuneinconnue dont il s'éprend passionnément, Manon Lescaut. Les deux amants vivent cachés à Paris ; mais cédant à l'appât du luxe, Manon répond aux avances d'un puissant fermier général. Accablé par cette trahison, le jeune chevalier part pour le séminaire.
Un an plus tard, cependant, Manon le reconquiert. Les deux amants vivent d'expédients plus ou moins honnêtes et manquent chroniquement d'argent. Manon entreprend de recourir à la générosité du fermier général, faisant passer le chevalier des Grieux pour son frère. Mais l'escroquerie est découverte et les deux amants sont jetés en prison.
A peine sortis de la prison dont ils se sont échappés, Manon et son amant reprennent leurs escroqueries et désormais auprès du fils du fermier général. De nouveau arrêtés, toujours par le fermier général; et cette fois en connivence avec le père du jeune chevalier, Manon et des Grieux se retrouvent en prison. Grâce à des manœuvres de son père, le chevalier est gracié tandis que Manon doit être déportée en Louisiane avec les filles de mauvaise vie.
Toujours aussi épris, des Grieux accompagne Manon en Louisiane. Mais le répit sera bref, car bientôt un duel avec un nouveau soupirant de Manon oblige les deux amants à fuir dans le désert où, épuisée, Manon meurt dans les bras de des Grieux.
D'abord chronique alerte des mésaventures d'un jeune chevalier et de sa frivole maîtresse, dans un style très XVIIIe siècle, le récit prend un tour différent lorsque s'accumulent les malheurs sur les amants maudits, et la fin pathétique qui voit mourir la jeune Manon transfigure le récit et lui donne la dimension d'un grand roman d'amour.
On imagine aisément que ce roman fit scandale lorsqu'il fut publié en 1731(il fut même

en relation

  • Manon lescaut
    3263 mots | 14 pages
  • Manon lescaut
    488 mots | 2 pages
  • Manon lescaut
    1024 mots | 5 pages
  • Manon lescaut
    1698 mots | 7 pages
  • Manon lescaut
    3265 mots | 14 pages
  • Manon lescaut
    1041 mots | 5 pages
  • Manon lescaut
    1127 mots | 5 pages
  • Manon lescaut
    1281 mots | 6 pages
  • Manon lescaut
    1145 mots | 5 pages
  • Manon lescaut
    2868 mots | 12 pages