Manon

454 mots 2 pages
PARTIE 1 : LA REVELATION AMOUREUSE :
L'effet de la rencontre est intense et rapide, elle est marquée par le coup de foudre. Ceci est exprimé par plusieurs procédés : A) Une rencontre totalement inattendue : Le narrateur est là par hasard avec un ami (l.3). Il agit au début par simple curiosité (l.5), sa démarche est complètement innocente. Dans ces conditions (caractère fortuit) le narrateur est en situation de vulnérabilité, il n'est pas prêt au coup de foudre. B) La métamorphose : La rencontre a un effet immédiat que l'on remarque à travers l'utilisation d'un vocabulaire hyperbolique (irradié de lumière), termes qui expriment un élan incontrôlable, une véritable métamorphose. L'amour qui naît brusquement lui donne de la force et du courage, il prend tout à coup des initiatives surprenantes, impensables. Le personnage est comme hypnotisé, attiré par Manon. On note une succession de verbes d'action et de parole. A la vue de Manon, le personnage devient un autre homme. De plus l'utilisation du passé simple insiste sur la rapidité et l'enchaînement des actions (personnage énergique, audacieux, hardi). La transformation du chevalier s'effectue à l'intérieur d'un dialogue rapporté au discours indirect lequel fait alterner les deux interlocuteurs et cela à partir de la ligne 72. Dans ce dialogue le contexte disparaît (après la ligne 7, il n'y a plus de repères spatiaux et temporels), ceci amplifie le coup de foudre et montre à quel point les personnages sont pris par la rencontre (Tiberge semble disparaître).
C) Une révélation des sens : Cette révélation de la sensualité de Manon transparaît à travers les rares adjectifs la décrivant et surtout lui-même indique qu'il la voit vraiment comme une femme, comme la 1ère femme qu'il voit (l.7-8-9) avec son côté féminin et non comme une personne. Ce coup de foudre est également un appel des sens. Ce coup de foudre qui enflamme le personnage fait intervenir une part de sensualité : on note la proximité

en relation

  • Manon
    2217 mots | 9 pages
  • manon
    735 mots | 3 pages
  • Manon
    857 mots | 4 pages
  • manon l.
    258 mots | 2 pages
  • Manon
    3405 mots | 14 pages
  • manon
    479 mots | 2 pages
  • Manon
    951 mots | 4 pages
  • manon
    704 mots | 3 pages
  • manon
    265 mots | 2 pages
  • Manon
    398 mots | 2 pages