Mar adentro

629 mots 3 pages
Lorsqu'il avait 18 ans, Ramón Sampedro a plongé d'un rocher au moment du ressac et violemment heurté le fond. Cet accident l'a rendu tétraplégique. Après 28 ans passés dans un lit, sans pouvoir bouger les jambes ni les bras, il veut mourir. Ramón ne peut plus bouger que la tête. "Enfermé dans son corps", il vit depuis presque trente ans prostré dans un lit. Sa seule ouverture sur le monde est la fenêtre de sa chambre à travers laquelle il "voyage" jusqu'à la mer toute proche ; cette mer qui lui a tant donné et tout repris.
Mar adentro est tiré d'une histoire vraie. Celle de Ramon Sampedro, devenu tétraplégique à la suite d'un accident, et qui s'est battu durant vingt-neuf ans pour le droit à l'euthanasie. Au terme d'une longue bataille juridique qui ne lui permit pas d'avoir gain de cause, Ramon Sampedro décida de mettre lui-même un terme à ses souffrances. Le 12 janvier 1998, grâce à l'aide de onze amis, il se donne la mort. Aucun de ses "complices" ne fut accusé, car Sampedro brouilla habilement les pistes, chacun ayant une mission secrète ne l'impliquant pas de façon certaine dans la mort de leur ami : l'un avait les clefs de son domicile, l'autre acheta le cyanure, le suivant plaça le verre sur la table de nuit, le quatrième plongea la paille et ainsi de suite jusqu'au dernier qui filma Ramon, sourire aux lèvres, quelques secondes avant sa mort.
A l’aide d’une mise en scène habile où les pensées et la réalité s’entremêlent, le réalisateur nous montre un homme que personne ne parvient vraiment à comprendre : son caractère agréable, son humour, son intelligence et son sens du contact, tout en lui respire la vie. Et pourtant, en galicien borné, il maintient envers et contre tous, sa décision de mourir, de gagner le large (Le titre Mar adentro est tiré du poème du même nom écrit par Ramon Sampedro, et dont la traduction littérale en français est "Au loin, au plus profond".).
Mais ce n’est pas de la validité ou non de cette décision qu’il s’agit au moment où

en relation

  • Mar adentro
    260 mots | 2 pages
  • Espagnol
    787 mots | 4 pages
  • Santiago de compostella
    528 mots | 3 pages
  • Inmigracion desde marrueco hasta españa
    593 mots | 3 pages
  • Bide
    1236 mots | 5 pages
  • Hable con ella
    703 mots | 3 pages
  • Revue de presse espagnole
    2347 mots | 10 pages
  • Cinéma
    1779 mots | 8 pages
  • La révolutionde cuba
    1625 mots | 7 pages
  • L'euthanasie
    2199 mots | 9 pages