Marcel pagnol

286 mots 2 pages
Marcel PAGNOL est un écrivain, dramaturge et aussi cinéaste français, née le 28 Février 1895 à Aubagne dans les Bouches-du-Rhône et mort le 18 Avril 1974 à Paris.
Il devient célèbre avec Marius : pièce de théâtre. En 1934, il fonde à Marseille sa propre société de production et ses studios de cinéma, où il y réalise beaucoup de films avec les acteurs de l’époque comme Louis JOUVET et Pierre FRESNEY. En 1946 il est élu à l’Académie française. Plus tard en 1956 il s’éloigne du théâtre et du cinéma pour entreprendre la rédaction de ses souvenirs d’enfance avec notamment La Gloire de mon père et Le Château de ma mère.

LA GLOIRE DE MON PERE
Personnages
Marcel : L’auteur qui est à la fois le personnage principal et la narrateur quand il raconte l’histoire il était encore enfant, il avait 8 ans.
Paul : Le petit frère de Marcel qui selon les dires de Marcel ressemblait beaucoup a ses oncles mort de Rio de Janeiro. Il avait les cheveux blonds et les yeux bleus. Il était très gourmand.
Joseph : Le père de Marcel et Paul qui est instituteur et un grand érudit (grand étendu de savoir) élevé à l’école, il demeure complètement anticlérical (opposé à l’intervention du clergé dans la vie publique)
Augustine : La mère de Marcel et de Paul couturière et très sensible.
Rose : Sœur d’Augustine et aussi la femme de l’Oncles jules.
Jules (Oncles Jules) : Mari de Rose et Oncle de Marcel et Paul. Agés de 37 ans il est fonctionnaire à la préfecture de Marseille et grand chasseur qui roule les « r ». RESUME
Dans cette autobiographie Marcel Pagnol nous raconte son enfance, sa naissance à Aubagne et nous parle de sa

en relation

  • Marcel pagnol
    27305 mots | 110 pages
  • Marcel pagnol
    1117 mots | 5 pages
  • Marcel Pagnol
    302 mots | 2 pages
  • Marcel pagnol
    295 mots | 2 pages
  • Marcel pagnol
    2542 mots | 11 pages
  • Marcel pagnol
    897 mots | 4 pages
  • Marcel pagnol
    3206 mots | 13 pages
  • Marcel pagnol
    588 mots | 3 pages
  • Marcel pagnol
    530 mots | 3 pages
  • Marcel pagnol
    892 mots | 4 pages