Marché confiseries

473 mots 2 pages
Produits agroalimentaires

Chocolat, confiserie, desserts
Après deux années de forte augmentation, la production globale de chocolaterie-confiserie enregistre une très légère baisse en volume en 2008 (– 0,6 %). Cependant, le marché de la chocolaterie résiste (+ 0,3 %) grâce à la bonne orientation des fabrications de produits finis (+ 1,5 %). Cette tendance s’explique en partie par les fabrications des tablettes de chocolat qui, en volume progressent de 2,3 % en 2008 par rapport à 2007 et aux productions de cacao sucré ou en granulé, en nette hausse. Malgré une baisse de 1 % des volumes en 2008, les produits semi-finis, destinés principalement à usage professionnel et à l’exportation, représentent près de la moitié de la production de chocolat, contre 41 % en 2000 et 34 % en 1990. Dans l’Union européenne, le Français est un consommateur modéré de chocolat avec un peu moins de 7 kg par an. Les plus gros consommateurs sont les Irlandais (12 kg par an et par habitant) et les Allemands (11 kg). En 2008, la production de confiserie à base de sucre, dont la majorité des ventes est réalisée en grande surface, est de nouveau orientée à la baisse (– 4 %). Les tonnages de bonbons et d’autres produits à base de sucres cuits, déjà en recul de 7 % en 2007, continuent de chuter en 2008 (– 8,8 %). Ce marché se caractérise traditionnellement par une forte saisonnalité des ventes. Halloween, le carnaval et les départs en vacances sont des périodes de surconsommation de bonbons.
250

Télécharger les données au format .xls

Production de chocolat, confiserie millier de tonnes Confiserie 200

150

Confiserie de chocolat

100 Chocolat en tablettes 50 Cacao sucré ou granulé 0 1990 95 2000 05 08

1990 2000 2007r 2008 millier de tonnes Production de chocolat 444 produits semi-finis 151 produits finis 293 dont chocolat en tablettes 94 confiserie de chocolat (y c. barres) 129 cacao, sucré ou granulé 47 Production de confiserie dont sucres cuits et autres bonbons Total

en relation

  • Marché de la confiserie
    9126 mots | 37 pages
  • Le marché des confiseries
    907 mots | 4 pages
  • Marché de la confiserie
    2848 mots | 12 pages
  • Marché de la confiserie
    2538 mots | 11 pages
  • Marche de la confiserie
    4150 mots | 17 pages
  • Marché de la confiserie
    728 mots | 3 pages
  • marche de la confiserie
    4541 mots | 19 pages
  • Etude de marché confiseries
    1655 mots | 7 pages
  • Etude de marché confiserie
    5413 mots | 22 pages
  • Marché 2009 de la confiserie
    966 mots | 4 pages