Marché de la cosmétique bio

5158 mots 21 pages
Dossier

Cosmétique « bio »…

41

D

Projecteurs sur le cosmétique naturel et bio

ans les années 1920 naissaient les premiers cosmétiques naturels en Allemagne avec Weleda en 1922 et Dr Hauschka (Wala) en 1929. Ce n’est que dans les années 70 que les premiers français sont arrivés avec Phyt’s en 1972 et Paltz en 1976. Jusqu’aux années 2000, ces produits n’étant destinés qu’au marché restreint des circuits Bio, aucune réglementation spécifique n’avait alors été définie. Depuis, les choses ont changé. De 2000 à 2005 pour garantir aux consommateurs une véritable qualité de fabrication et défendre leurs intérêts, les acteurs européens du cosmétique naturel et biologique se sont regroupés. De leurs alliances et de leurs histoires sont nés plusieurs cahiers des charges et labels. Depuis 2005, marqués par différents événements médiatiques, les cosmétiques Bio sont sortis de leur circuit élitiste pour conquérir les autres marchés. Point sur ce secteur en pleine évolution…
Evolution du marché des produits cosmétiques naturels et biologiques
Au niveau mondial ● En 2007, le marché du cosmétique conventionnel représentait 200 milliards d’euros de chiffre d’affaires alors que le cosmétique bio représentait 4,75 milliards d’euros; soit un peu plus de 2% du cosmétique mondiale. ● En 2008, le cosmétique bio atteignait les 5,9 milliards d’euros. ● En 2010, il devrait dépasser les 6,7 milliards d’euros avec deux moteurs de croissance : l’Europe (28%) et les États-Unis (65%) qui représentent 15% du marché des cosmétiques (sources Kline, Mintel, TNSwp, CEGMA Topo, Organic Monitor et Cosmebio). Ce marché est caractérisé par un grand dynamisme. Les lancements se succèdent avec, pour l’année 2007, en tête, les États-Unis avec 380 lancements et la France avec 350 lancements (l’Allemagne et l’Angleterre n’ont que 75 lancements). En Europe ● en 2007, tous secteurs confondus, les ventes des produits cosmétiques et des parfums étaient d’environ 50 milliards d’euros. ● En 2008, le

en relation

  • Segmentation des cosmetique bio
    292 mots | 2 pages
  • Cosmétique bio
    936 mots | 4 pages
  • Le marché du bio
    627 mots | 3 pages
  • Cas biosoins
    1117 mots | 5 pages
  • Segmentation
    547 mots | 3 pages
  • Management
    1757 mots | 8 pages
  • Lush
    1080 mots | 5 pages
  • Dossier jeu marketing
    16816 mots | 68 pages
  • Dossier d'oravente iut
    4121 mots | 17 pages
  • Nya colle maisoneuve
    5181 mots | 21 pages
  • pinceaux maquillage
    2953 mots | 12 pages
  • Etude de marché Birkenstockstock
    2443 mots | 10 pages
  • Le chiens des baskerville
    365 mots | 2 pages
  • L'occitane en provence
    1504 mots | 7 pages
  • Bio cosmetique
    8729 mots | 35 pages