Marché de la téléphonie : analyse Porter

Pages: 6 (1452 mots) Publié le: 9 janvier 2015
« Depuis 2012 et l'arrivée de Free dans les mobiles, le secteur des télécoms n'a cessé d'être bousculé. Une concurrence acharnée qui a fait baisser les prix et évoluer les pratiques des opérateurs.” (Source : Le Figaro, 2014)
Tout est allé très vite, début 2012, Free perce le marché de la téléphonie en proposant des offres à des prix défiant toute concurrence. En réponse, Orange et Bouyguesdevance le nouvel arrivée en présentant le réseau 4G : nouveau réseau internet au débit 10 fois supérieur à celui de la 3G. Se met alors en marche une véritable guerre des prix qui se règle par des attaques : Free poursuit SFR pour concurrence déloyale, puis Bouygues attaque Free pour dénigrement et concurrence déloyale. Celle-ci se solde par une condamnation pour dénigrement mutuel. En 2013, estévoqué le rapprochement de l’opérateur SFR et Numéricable, destiné à redynamiser le secteur des télécoms. Dans un même temps, Free négocie un contrat d’itinérance avec Orange pour le développement de son réseau. Bouygues et SFR s’y oppose. L’ARCEP condamne donc Free a développé son propre réseau d’ici 2016. Au cours de la même année, c’est avec surprise que Free et Bouygues annonce un accord demutualisation d’une partie de leur réseau mobile afin de réduire leurs coûts et d’améliorer leur couverture réseau. Free brade les prix de son réseau 4 G, et provoque l’émulation des « 3 grands ». 2014, marque l’année des accords entre les différents opérateurs mobiles. SFR et Bouygues finalisent la mutualisation de leurs réseaux. Tandis que, Numericable discute avec Vivendi pour racheter SFR, faisantréagir l’opérateur Bouygues qui lui aussi propose une offre de rachat. Finalement, le 27 octobre dernier, Numéricable obtient l’accord de l’autorité de la concurrence pour le rachat de SFR.
Face à ce nouveau schéma, les offres évoluent. Les opérateurs prodiguent maintenant la séparation du prix du terminal et celui de l’abonnement. Effectivement, les nouvelles offres comprennent aujourd’hui souventune SIM seule. Celles-ci sont plus abordables, et sans engagement. Pour les opérateurs, ces offres sont une occasion en moins de fidéliser et retenir leurs clients.
Les forfaits se diversifient et le nombre de client augmente. En effet, le rapport trimestriel, de l’ARCEP, concernant la téléphonie mobile en France compte 75,5 millions de cartes SIM actives. Concernant les types de forfaitschoisis, les offres sans engagement progressent largement. Elles représentaient 8.9 millions d'abonnés au troisième trimestre 2011 et 15.4 millions en 2012. Cette année, ces forfaits atteignent 23.3 millions, soit 40.9 % des abonnements et plus du double en deux ans. On soulignera notamment la tendance des forfaits « low-cost », s’y mettent : Free, Sosh by Orange, Red by SFR, B&You, Joe Mobil, La Poste.L’intensification de la concurrence a permis une baisse nette des prix. Un nombre de client qui ne cesse d’augmenter.
C’est ainsi que, la valeur du marché des services mobiles correspond aujourd’hui à 20,9 Milliard d’euros soir 1% du PIB (Source : Rapport Financier, 2010). Les revenus du secteur du service mobile a augmenté de 2,6% grâce à la hausse des services « data » (Internet) qui comptentaujourd’hui 1/5 des revenus issus des services mobiles.

Pouvoir de négociation des clients
Entre la crise et la révolution du secteur, le client a aujourd’hui le pouvoir de comparer les offres entre les différents opérateurs. Ce sont des acheteurs de plus en plus avertis. Internet, communauté de consommateur, ont un fort pouvoir d’influence sur la décision d’achat et d’engagement. D’autrepart, l’offre de forfaits sans engagement, ne cloue plus le client chez son opérateur. Au contraire, le client peut librement passer d’un opérateur à un autre et peut aussi négocier.

Le pouvoir de négociation fournisseurs
En magasin, les fabricants de téléphones se disputent les dernières technologies. Les marques sont nombreuses. L’apparition et le développement de nouveaux terminaux tel...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse de marché prêt à porter
  • Analyse du marché du prêt-à-porter féminin
  • Analyse du marché du prêt à porter national
  • Analyse externe du marché du pret a porter masculin
  • Le marché de la téléphonie
  • le marche de la telephonie
  • Marché téléphonie
  • Le marché telephonie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !