Marché des boissons gazeuses

Pages: 6 (1274 mots) Publié le: 7 décembre 2011
 Marché des boissons : UN PETILLANT COCKTAIL DE PROFITS
Ils sont agréables à boire et à voir, ils rapportent beaucoup d’argent à leurs vendeurs. Sont-ils, pour autant, bons pour la santé du consommateur ?
mercredi 11 août 2010, par Doussou Djiré - Article lu 1992 fois

Le marché des boissons gazeuses, jus de fruit, sodas et autres boissons en poudre connaît un essor incontestable avec unemultitude de marques et d’intervenants parfois difficilement identifiables. Ces breuvages en bouteilles, en canettes ou en cartons investissent les rayons des supermarchés, les réfrigérateurs des boutiques, mêmes les vélos des vendeurs ambulants. Chaque jour ou presque, les Maliens découvrent une nouvelle marque de breuvage dont les mérites sont vantés à grand renfort de publicité à la radio, à latélévision ou dans les journaux. La progression s’amplifie en cette de veille de Ramadan et le marché des boissons explose littéralement. Les vendeurs ambulants arpentent les rues et ruelles de la ville, font du porte-à-porte ou s’invitent dans les bureaux de l’administration pour écouler leurs produits. Ils proposent une gamme variée de produits qui vont du jus de fruits, aux boissons gazeuses,fruitées ou aromatisées, et autres limonades, sirops et eaux énergétiques. Les consommateurs n’ont que l’embarras du choix, même si tout ce qui est proposé sur les étals des commerces n’est pas forcément propre à la consommation.
GRANDE PAGAILLE. Le commerce des boissons est aujourd’hui un créneau porteur. Et les chiffres sont édifiants. En 2006, les différents intervenants ont importé 18.748.891 kgde boissons et produits dérivés pour une valeur de plus de 17 milliards de Fcfa. L’année suivante le tonnage a grimpé à 21 millions de kg pour une valeur de 22 milliards de Fcfa. En 2008, notre pays a fait venir plus de 25 millions de kg de boisson et produits dérivés. Coût : 30 milliards de Fcfa. Pas mal. Et pourtant, ces chiffres sont loin de refléter la réalité du marché. Car, une quantitééquivalant au tiers de ce tonnage est introduite clandestinement par voie routière et déversée sur le marché sans aucun contrôle phytosanitaire. Ainsi, selon certaines sources, notre marché absorberait annuellement 5 millions d’hectolitres de boissons. Ces produits proviennent du monde entier : Espagne, Danemark, Portugal, Emirats arabes unis, Egypte, Maroc, Tunisie, Algérie et Amérique latine. Cettegrande soif a persuadé beaucoup de jeunes à s’intéresser à ce secteur. C’est le cas de Bakissima Doucouré, un jeune importateur de jus de fruit. Il s’approvisionne dans les pays maghrébins. Le secteur de la boisson est un secteur porteur mais très mal organisé, juge-t-il. « Moi, par exemple, j’importe des jus de fruit de très grande qualité principalement d’Algérie et du Maroc. D’autresimportateurs préfèrent l’Espagne. Mais de façon générale, ce sont des boissons qui sont consommées localement. Avant toute commande, je m’assure de l’authenticité des certificats de mise en consommation du pays d’origine du produit", explique notre interlocuteur. Bakissima Doucouré explique le boom dans le secteur, par divers facteurs. "Notre pays a enregistré ces derniers temps la création d’un nombreimportant de supermarchés et de boutiques modernes. Donc, un marché potentiel pour les importateurs de boissons. Ainsi, nos produits sont facilement écoulés par le biais de ces supermarchés", assure-t-il en ajoutant que la veille de Ramadan constitue une bonne saison pour les importateurs. La progression du chiffre d’affaires de l’activité s’expliquerait également par le fait que les importateursbénéficient de plus de facilités pour avoir leur propre label. Il suffit de nouer contact avec une société de production de boisson en Europe ou au Maghreb pour se faire livrer le produit.
L’INFORMEL RAYONNE AUSSI. À côté du secteur structuré très dynamique, l’informel a su se faire une place au soleil comme en témoignent les milliers de bouteilles de boisson qui se vendent à la criée dans les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le marché des boissons gazeuses Cameroun
  • Tp la demande et le marché de l’entreprise le marché des boissons gazeuses
  • Boissons gazeuses
  • Boissons gazeuses
  • Boissons gazeuses
  • Boissons gazeuses
  • boissons gazeuses
  • Swot boissons gazeuses

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !