Marchés dérivés

1264 mots 6 pages
Les craintes soulevées par les produits dérivés sont à la hauteur de leur croissance exceptionnelle. D’après la dernière enquête de la BRI, depuis vingt ans, les montants notionnels négociés sur les marchés organisés de produits dérivés augmentent au taux moyen de +27 % par an, soit un doublement en moyenne tous les quatre ans, avec une accélération depuis 2002.1 Les données sur les marchés de gré à gré (marché OTC) ne sont disponibles que depuis 1998, mais on observe la même tendance avec une hausse de +30 % environ chaque année.

Les nouveaux produits dérivés sont sans conteste les innovations financières les plus importantes des trente dernières années, pourtant riches dans ce domaine. Les produits dérivés sont des actifs financiers dont la valeur dépend du prix d’un actif sous-jacent : action, indice, taux d’intérêt, matière première... Ces instruments permettent aux agents de fixer à l’avance le prix auquel ils peuvent acheter ou vendre une certaine quantité d’actif sous-jacent. Il s’agit donc d’instruments de couverture ; mais bien sûr ils peuvent aussi servir à prendre des positions spéculatives. A ce titre, ils suscitent régulièrement de vives inquiétudes, d’où les qualificatifs de « bête sauvage » (Alfred Steinherr) ou d’« armes de destruction massive » (Warren Buffet) qui leur collent à la peau. Le marché des dérivés de crédit : un essor remarquable

Quels sont les principaux risques systémiques associés à l’utilisation de dérivés ?
Les dérivés ont évolué à la fois sur les marchés boursiers réglementés et les systèmes de gré-à-gré. Les risques systémiques sont particulièrement évidents sur le marchés OTC , où les risques de contrepartie peuvent être difficiles à évaluer, vu l’opacité de ce marchés. Les contrats bilatéraux créent du risque quand un des contractants est carrément défaillant ou ne peut produire l’appel de marge additionnel en garantie. Ces créances, de rang senior par rapport aux garanties sous-jacentes aux contrats gré-à-gré , créent

en relation

  • Le marché des dérivés
    638 mots | 3 pages
  • Marché des derivés
    594 mots | 3 pages
  • Le marché des dérivés
    4756 mots | 20 pages
  • Marché dérivé
    2171 mots | 9 pages
  • Les marchés dérivés
    3385 mots | 14 pages
  • Le développement des marchés dérivés
    1669 mots | 7 pages
  • Les produits dérivés et leurs marchés
    1222 mots | 5 pages
  • Les marchés des produits dérivés
    15004 mots | 61 pages
  • Marché des dérivés et financiers
    845 mots | 4 pages
  • Le developpement des marchés dérivés
    972 mots | 4 pages