Marchandising

3058 mots 13 pages
Le cas Zara

[pic]

Introduction

Zara évolue dans le secteur de l’industrie textile, et plus précisément sur le segment des grandes chaînes de l’habillement. En 2000, le marché mondial de l’habillement représentait environ 900 milliards d’euros ; il est dominé par l’Europe (34%) et les États-Unis (29%).

Créé en 1975, Zara est aujourd’hui le numéro 3 mondial de la distribution en prêt-à-porter. L’idée de son créateur espagnol, Amancio Ortega, était de vendre à moitié prix des articles copiés sur des vêtements de luxe. Ce dernier est désormais milliardaire et à la tête de la holding Inditex qui comprend 6 enseignes : zara, Massimo Dutti, Pull and Bear, Stradivarius, Bershka, et Oysho.

|Forces |Faiblesses |
|Produit |Produit |
|- Zara possède une grande créativité dans l’élaboration de ses |- Turn-over important des produits vendus en magasins (1 produit |
|produits (copie des tendances de mode des grands couturiers, 200 |est présenté à la vente au maximum 1 mois) ; |
|stylistes travaillent sur les modèles et dessins) ; |- Une partie importante de la fabrication est sous-traitée, |
| |conditions de travail floues du personnel (économie grise, |
|- Rapidité de fabrication (capable d’élaborer, de fabriquer et de |informelle) |
|commercialiser un produit en 15 j réactivité importante) ; |- Interrogation sur les invendus en raison du turn-over important ;|
| |

en relation

  • Marchandising
    965 mots | 4 pages
  • Marchandising
    2732 mots | 11 pages
  • marchandising
    1128 mots | 5 pages
  • Marchandising
    1429 mots | 6 pages
  • Marchandising
    8075 mots | 33 pages
  • Marchandising
    624 mots | 3 pages
  • Le marchandising
    21349 mots | 86 pages
  • Marchandising
    2284 mots | 10 pages
  • Le marchandising
    8041 mots | 33 pages
  • Le marchandising
    7817 mots | 32 pages