Marguerite duras

1619 mots 7 pages
Biographie de Marguerite DURAS
Marguerite Duras, de son vrai nom Marguerite Donnadieu, est née le 4 avril 1914 à Gia Dinh, un petit village situé au Viêtnam. Elle passera toute son enfance au Viêtnam. A peine âgée de 5 ans elle perd son père. Ses parents sont portés volontaires pour travailler dans les colonies de Cochinchine. Son père, Henri Donnadieu, est directeur de l’école de Gia Dinh et meurt 5 après la naissance de Marguerite. Sa mère, Marie, y est institutrice. Ils ont trois enfants : Pierre, Paul et Marguerite. Suite au décès d’Henry Donnadieu, toute la famille revient en métropole, près de Duras dans le Lot-et-Garonne. En 1924, Marguerite repart, au Cambodge cette fois, puis au Vietnam. Quatre ans plus tard, sa mère achète un terrain pour s'y installer, mais l'opération la ruine et elle reprend l'enseignement. En 1930, Marie Donnadieu trouve une pension et un lycée à Saïgon, pour que sa fille suive des études. Son baccalauréat de philosophie acquis, Marguerite quitte l’Indochine en 1931, pour poursuivre ses études en France, dans une école privée, l’École technique Scientia, puis retourne en Indochine en 1932. Cette même année, en étudiant les sciences politiques, elle rencontre Robert Antelme. Après avoir obtenu sa licence, elle trouve un emploi en tant que secrétaire au ministère des Colonies en 1938. En 1939, Marguerite et Robert se marient, le 23 septembre. Au printemps 1940 son emploi lui donne l'occasion de co-signer un livre avec Philippe Roques : L'Empire français. Marguerite Duras ne se reconnaitra pas dans ce livre signé Marguerite Donnadieu. Elle démissionne du ministère en novembre 1940. Marguerite tombe enceinte et accouche d'un garçon mort-né dont elle ne saura jamais faire son deuil. En 1942, elle trouve un emploi au Comité d’organisation du livre. Elle y est chargée d'attribuer ou non le papier aux éditeurs – travail contrôlé par les Allemands. C'est dans cet emploi qu'elle fait la connaissance de Dionys Mascolo, qui devient son amant. Au

en relation

  • Marguerite duras
    4806 mots | 20 pages
  • Marguerite duras
    648 mots | 3 pages
  • Marguerite duras
    556 mots | 3 pages
  • Marguerite duras
    3768 mots | 16 pages
  • Marguerite duras
    473 mots | 2 pages
  • Marguerite duras
    876 mots | 4 pages
  • Marguerite duras
    1652 mots | 7 pages
  • Marguerite duras
    1861 mots | 8 pages
  • Marguerite Duras
    590 mots | 3 pages
  • Marguerite duras
    12020 mots | 49 pages