Marguerite Duras

590 mots 3 pages
MARGUERITE DURAS
I. Son enfance et ses débuts
Marguerite Donnadieu est né le 4 avril 1914 à Gia Dinh, une ville au nord de Saigon, en Cochinchine, en Indochine française. A 5 ans, elle se retrouve orpheline de père. En 1923, sa mère décide de déménager dans une ville du delta du Mékong. Elle passe toute son enfance au Vietnam ou elle obtient son baccalauréat.
Elle poursuit des études de droit en France. C’est là bas qu’elle rencontre en 1936 Robert Antelme qu’elle épouse en 1939. Le couple se lie d’amitié avec Dyonis Mascolo. Ils rentrent tous les trois dans la résistance.
Maguerite Donnadieu prend le pseudonyme de Marguerite Duras pour publier son premier ouvrage Les impudents, en 1943 puis La vie tranquille en 1944.
Son mari se fait arrêter et déporter à Dachau en 1944. Marguerite s’inscrit alors au Parti Communiste français. Peu de temps après, son mari est libéré.
Ils divorcent en 1947 mais elle décide de se remarier avec Dyonis Mascolo avec qui elle a un enfant nommé Jean.
Enfin, elle rencontre dans les années 1980, Yann Andréa, qui sera son dernier compagnon. Elle écrit jusqu’à la fin de sa vie, le 3 mars 1996.

II. En tant qu’écrivaine
En1950, Marguerite Duras quitte le PCF et se consacre à l’écriture.
1950 : Barrage contre le pacifique ;
1952 : Le marin de Gibraltar
1955 : Le square
1958 : Moderato Cantabile
1986 : L’Amant
Cette période de sa vie est marquée par trois évènements importants :
Sa rencontre avec Gerard Jarlot avec qui elle collabore pour des adaptations théâtrales ou cinématographiques
Son divorce avec son deuxième mari
La proposition d’Alain Resnais qui lui demande les dialogues de Hiroshima mon amour, ce qui la lance dans le cinéma
De 1960 à 1967, elle est Jury Médicis.
Et même si elle ne fait plus parti du PCF, son parti politique est la gauche, elle signe donc le manifeste des 121 qui est une pétition sur le droit de l’insoumission dans la guerre d’Algérie.
L’un de ses plus grand succès est L’Amant, pour lequel elle a reçu le

en relation

  • Marguerite duras
    1619 mots | 7 pages
  • Marguerite duras
    4806 mots | 20 pages
  • Marguerite duras
    648 mots | 3 pages
  • Marguerite duras
    556 mots | 3 pages
  • Marguerite duras
    3768 mots | 16 pages
  • Marguerite duras
    473 mots | 2 pages
  • Marguerite duras
    876 mots | 4 pages
  • Marguerite duras
    1652 mots | 7 pages
  • Marguerite duras
    1861 mots | 8 pages
  • Marguerite duras
    12020 mots | 49 pages