Mariage Fig Acte V Sce Ne 3

624 mots 3 pages
Mariage de Figaro ACTE V scène 3

I La vie de Figaro, un échec ?
1 Une succession d’aventures

Ce monologue retrace la vie de Figaro de manière précise :
Ses origines inconnues semblent responsables de ses malheurs car volé par des brigands : or quand origines inconnues ou appartenance à une mauvaise famille, l’ascension sociale apparaît fortement compromise.

2 L’échec de Figaro dans sa quête de la jouissance personnelle.
Sur le plan social et professionnel, sa vie est parsemée d’embûches et de frustration :
-Etudes de chimie, pharmacie et chirurgie, or il n’est que vétérinaire (dévalorisant à l’époque)
-Censuré lorsqu’il écrit une pièce de théâtre (ironie, accumulation et hyperbole soulignent sa déception)
-Ecriture d’un texte traitant du produit net l’emmène droit à la prison , son honnêteté, paradoxalement, le pousse en prison. il y abandonne définitivement « espérance et liberté ».
-Son désir de carrière honnête semble définitivement repoussé.
La vie quotidienne de Figaro n’aura été que déceptions et rabaissement.
La vie personnelle de Figaro n’apparaît guère plus épanouie :
-La seule satisfaction réside en un mariage qui, lui aussi, lui semble fortement compromis en ce point de la pièce.
-Privé de la connaissance de ses parents : d’une éventuelle ascension sociale, mais en plus de l’amour de ses pairs.

3. L’autodérision de Figaro
L’ironie jalonne ce monologue : « il n’y a que les petits hommes qui redoutent les petits écrits », « parce que vous êtes un grand seigneur, vous vous croyez un grand génie ! » : ce ton convient parfaitement à aux torts qu’a causé la vie à Figaro en retour de ses nombreuses espérances.
L’autodérision mariée à son humour sont ses armes pour combattre ses échecs : « las d’attrister des bêtes malades […] me fusse-je mis une pierre au cou ! » Antithèse : études et efforts réalisés et métier obtenu, découragement
Une autodérision saine et bienfaitrice : A chaque échec, Figaro rebondit… pour s’enfoncer encore plus mais son ton

en relation

  • Le front polisario
    58605 mots | 235 pages
  • Memoires
    106628 mots | 427 pages
  • Aalyse du discours
    169131 mots | 677 pages
  • Gilles Deleuze L Image Mouvement Book Hellip
    116510 mots | 467 pages