Mariage homosexuel

495 mots 2 pages
1— À l’époque, le mariage ne servait pas qu’à unir deux personnes pour l’éternité symboliquement, elle était aussi une institution qui permettait de promouvoir et de protéger les progénitures des couples. Aujourd’hui, nous vivons dans une époque ou les paires ne se soucient plus de procréer. Le mariage n’a plus les mêmes valeurs qu’autrefois, mais celle de l’union symbolique est toujours présente. C’est ce que les homosexuels tentent d’acquérir, car l’union civile ne procure pas la satisfaction du symbole du mariage. Ils désirent avant tout les mêmes titres que les couples hétérosexuels, car tous les humains sont égaux devant la loi (constitutionnelle).
2— Il se base sur l’exemple que (Les noirs pouvaient monter dans les mêmes autobus que les blancs […] ils ne pouvaient pas s’asseoir sur les mêmes banquettes.) Le principe est identique avec les couples gais. De plus, il dit qu’il n’y a pas de discrimination entre les couples hétérosexuels et les couples homosexuels alors que les unions sont fondamentalement différentes.
3— La première raison du refus de la législation, serait que ce droit est dû à la différence biologique entre les couples, il s’appuie sur le fait que cette capacité à procréer est la raison même pourquoi les gais n’ont pas le droit de se marier. M. Pratte argumente en mentionnant que ce n’est plus une raison valable pour être refusée : les couples de mêmes sexes peuvent avoir des enfants à l’aide de la science ou même l’adoption.
La deuxième raison, le législateur refuse ce droit, parce qu’il dit ce devoir préservé la distinction entre le mariage solennel et l’union entre deux personnes, c’est-à-dire la protection de cette institution séculaire qui permet la réussite d’une famille. M. Pratte réfute en disant que les mariages hétérosexuels ne sont plus forcément utilisés pour les mêmes raisons qu’autrefois; les gens se marient sans nécessairement vouloir créer une famille alors il se devrait que les gais puissent pouvoir autant en profiter.

en relation

  • Le mariage homosexuel
    2512 mots | 11 pages
  • Le mariage homosexuel
    517 mots | 3 pages
  • Le mariage homosexuel
    3068 mots | 13 pages
  • Mariage homosexuel
    1150 mots | 5 pages
  • Le mariage homosexuel
    2068 mots | 9 pages
  • Mariage homosexuel
    269 mots | 2 pages
  • Le mariage homosexuel
    377 mots | 2 pages
  • Le mariage homosexuel
    3217 mots | 13 pages
  • Mariage homosexuel
    1998 mots | 8 pages
  • Mariage homosexuel
    287 mots | 2 pages