Mariama ba

558 mots 3 pages
Mariama Ba (1929-1981) est une écrivaine sénégalaise née à Dakar. Elle fut influencée par Berthe Maubert qui lui apprendra les règles grammaticales du français. Femme divorcée et mère de neuf enfants, l’auteur souffrira des injustices que subissent femmes sénégalaises. C’est alors que, dans un contexte où l’écriture masculine dominait et où la femme sénégalaise était maltraitée, elle écrira un livre dénonçant les injustices réservées aux femmes. Effectivement, Une si longue lettre (1979) est un roman épistolaire où Mariama Ba émet son point de vue à travers une focalisation interne. Le personnage principal est Ramatoulaye, une veuve qui adresse une longue lettre à son ami Aissatou, en remémorant la mort de son mari et les funérailles qui en découlent dans la situation initiale du livre. Plus loin, dans la situation intermédiaire, elle aborde le divorce d’Aissatou, la polygamie qu’elle subira elle-même et la vie de son mari Modou Fall. Dans la situation finale, elle attend le retour d’Aissatou. L’extrait analysé dans ce texte se situe dans la situation intermédiaire. En gros, Ramatoulaye raconte comment elle se verra attribuée une coépouse nommée Binetou. Insoucieuse, elle sera surprise quand l’imam, le frère de Modou et Mawdo lui annonceront que Modou s’est marié une deuxième fois. Dans la première partie, Ramatoulaye conseille à sa fille Daba de dire à Binetou, sa compagne de travail, de ne pas marier « le vieux », ignorant que c’est en fait Modou. À travers cela, elle fait ressortir son ignorance et l’ironie de la situation. Dans la deuxième partie, L’imam, Tamsir et Mawdo lui annonceront avec caution que Modou s’est marié une deuxième fois. Finalement, Ramatoulayeexprimera son désarroi et fera sortir les trois messagers comme si ne rien était en bouillonnant de l’intérieur. Dans la première partie, Ramatoulaye déconseille le mariage de Binetou avec un « vieux » qui comblera les besoins de la famille de cette dernière en argent, en ignorant que ce dernier est

en relation

  • Mariama ba
    991 mots | 4 pages
  • mariama ba
    583 mots | 3 pages
  • Mariama ba
    2912 mots | 12 pages
  • Mariama ba
    338 mots | 2 pages
  • mariama ba
    2106 mots | 9 pages
  • mariama ba
    360 mots | 2 pages
  • Mariama ba
    342 mots | 2 pages
  • biographie de mariama ba
    382 mots | 2 pages
  • Mariama bâ
    3426 mots | 14 pages
  • bio mariama ba
    298 mots | 2 pages