Marie de France

Pages: 14 (3366 mots) Publié le: 19 juin 2014

Fleurs d’obscurité :
Lais1, par Marie de France




Fleurs et honneurs:

Prologue, v. 5-8, p. 22.
Quant uns granz biens est mult oïz, Lorsqu’un beau fait est répété,
dunc a primes est il fluriz, il commence à fleurir,
e quant loëz est de plusurs, et quand les auditeurs se répandent en louanges
dunc a espandues ses flurs. Alors les fleurs s’épanouissent.

Guigemar, v.3-6, p. 26.
Oëz, seignur, que dit Marie ; Écoutez donc, seigneurs, les récits de Marie
ki en sun tens pas ne s’oblie. qui tient sa place parmi les auteurs de son temps.
Celui deivent la genz loër, On doit faire l’éloge
Ki en bien fait de sei parler. de celui qui a une bonne réputation.

Obscurité :

Prologue, v. 9-16, p. 22.
Custume fu as anciëns, Les Anciens avaient coutume,
ceotestimonie Preciëns2, comme en témoigne Priscien,
es livres que jadis faiseient de s’exprimer dans leurs livres
assez oscurement diseient avec beaucoup d’obscurité
pur cels ki a venir esteient à l’intention de ceux qui devaient venir après eux
e ki aprendre les deveient, et apprendre leurs œuvres :
que peüssent gloser la letre ils voulaient leur laisser la possibilité de commenter
ede lur sen le surplus metre. le texte
et d’y ajouter le surplus de science qu’ils auraient.

1. Rumeurs en fleur: Lais

A. Dépassement de la source orale – ces bruits d’aventures jugées vraisemblables :

Prologue, v. 33 et v. 35-39 et v. 41 :

« Des lais pensai qu’oïz aveie « J’ai donc pensé aux lais que j’avais entendus.
[…]
pur remembrance les firent ceux qui avaient commencé àles écrire
des aventures qu’il oïrent et à les répandre
cil ki primes les comencierent avaient voulu perpétuer le souvenir
e ki avant les enveierent. des aventures qu’ils avaient entendues.
[…]
Rime en ai e fait ditié » J’en ai donc fait des contes en vers »

Guigemar, v. 19-21, p. 26 :

Les contes que jo sai verais, Je vais vous raconter, en peu de mots,
Dunt li Bretun unt faitles lais, les contes dont je sais qu’ils sont vrais,
Vos conterai assez briefment. les contes dont les Bretons ont tiré leurs lais.

B. La musique : une autre forme de floraison, que l’écriture n’exclut pas :

Guigemar, v. 883-886, p. 70 :

De cest cunte qu’oï avez Du conte que vous venez d’entendre,
fu Guigemar li lais trovez on a tiré le lai de Guigemar,
que hum fait en harpe een rote ; qu’on joue sur la harpe et la rote :
bone en est a oïr la note. la musique en est douce à entendre.


2. Marie : un auteur en fleur

Envié :
Guigemar, v. 7-10 et v. 15-18, p. 26 :

[…] quant il a en un païs […] quand un pays possède
hume ne femme de grant pris un homme ou une femme de grand mérite
cil ki de sun bien unt envie les envieux
sovent en diënt vileiniese répandent en calomnies
[…]

Persévérant :
Nel vueil mie pur ceo laissier, Malgré tout je ne renoncerai pas
Se jangleür u losengier même si les railleurs et les médisants
Le me vuelent a mal turner ; veulent dénigrer mon entreprise
Ceo est lur dreiz de mesparler. Libre à eux de dire du mal !

Biographie possible : originaire de France, mais vivant en Angleterre, probablement à lacour d’Henri II Plantagenêt.
-elle se présente comme un traducteur en puissance et comme un remanieur de fait.

Charles Foulon, « Marie de France et la Bretagne », Annales de Bretagne, 60/1953, p. 243-258.
« Marie a connu au moins quelques-uns de ses contes par une tradition orale venue de conteurs (bretons ou gallois) bilingues. […] elle a mieux connu l’Angleterre et la Normandie que laBretagne, mais […] elle a localisé ses lais en Bretagne pour plaire à la noblesse bretonne qui vivait autour du roi d’Angleterre. Marie de France, avec ses lais volontairement liés à une Bretagne tantôt réelle (et en ce cas armoricaine), tantôt idéale (et alors arthurienne et merveilleuse), toujours « stylisée », est sans doute le premier écrivain de langue française qui ait fait entrer un peu de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Marie de France
  • Marie de france
  • Marie de france
  • L´amour chez marie de france
  • Lais guigemar de marie de france
  • Lais de Marie de France
  • Lanval-marie de france
  • Marie-france-hirigoyen

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !