Marivaux : l'ile des esclaves , scéne 6

1360 mots 6 pages
Marivaux
Rappel plan+ commentaire

pb1 comment l’inversion des rôles entre maîtres et valets est mise en scène pour pasticher l’amour galant. Pb2 Nous allons montrer comment le dispositif du « théâtre dans le théâtre » fait apparaitre les liens complexes entre vérité et mensonge dans cette scène.

Une mise en scène de la représentation théâtrale d’une représentation du jeu social.

I Des valets qui pastichent leurs maîtres…

A) Une représentation de représentation : pastiche de la scène de séduction-déclaration
La mise à distance des maîtres « qu’on se retire à dix pas + première didascalie) : mise à distance, mise sous le regard de personnages qui deviennent spectateurs-public d’eux-mêmes (et contraints douloureusement) : théâtre et double énonciation.
Les éléments codifiés et conventionnels de la scène de séduction :
-la promenade à l’écart « se promenant sur le théâtre avec Cléanthis »)
-la conversation badine, le badinage amoureux (la pluie et le beau temps prétexte à l’allusion « un jour tendre », vocabulaire précieux)
-la tournure du compliment : « le moyen de n’être pas tendre quand on se trouve tête à tête avec vos grâces »)
-surprise et indignation simulée de la séduite « Comment ! vous lui ressemblez » « mais finissons , en voilà assez »
-l’agenouillement et les protestations d’amour « Faut-il m’agenouillez,Madame, pour vous convaincre… »
Une scène qui joue, simule, imite, parodie et pastiche le jeu social de la séduction galante.

B) Une parodie et un pastiche.
Chacun de ces éléments de convention devient exagéré et constitue un pastiche (pour quel public le public1 Euphrosine et Iphicrate que l’on moque+ public 2, les spectateurs) : la vraie vie, c’est du théâtre…
Exemple, l’introduction sans « logique » du vocabulaire galant : Il fait le plus beau temps du monde, ; on appelle cela un jour tendre. //un jour tendre ! je ressemble donc au jour, madame. Métaphore « surréaliste, collage)
« Tendre » mot prétexte introduit

en relation

  • L'île des esclaves, marivaux, acte iii scène 2
    847 mots | 4 pages
  • L’île des esclaves, marivaux commentaire de la scène vi
    464 mots | 2 pages
  • Marivaux, scène 1 , l'ile des esclaves
    1637 mots | 7 pages
  • L'île des esclaves, marivaux, scène 6
    429 mots | 2 pages
  • L'île des esclaves, marivaux, scène 6
    1037 mots | 5 pages
  • L'ile des esclaves, scène 6 - marivaux
    704 mots | 3 pages
  • Marivaux, l'ile des esclave, scene 1
    335 mots | 2 pages
  • L'ile des esclaves de marivaux scène 6
    894 mots | 4 pages
  • L'ile des esclaves - marivaux - scène 2
    349 mots | 2 pages
  • L'ile des esclaves, scène 3 - marivaux
    610 mots | 3 pages