Marivaux

705 mots 3 pages
Exposé Marivaux
1-Présentation de Marivaux
Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux est un écrivain français. Né à Paris le 4 février 1688, et décédé le 12 février 1763.
Marivaux est un homme assez solitaire et discret, il eut plusieurs professions :
Journaliste, romancier mais surtout un auteur dramatique. Au théâtre son style subtil, qui a reçu le nom de « marivaudage » exprime l’ambiguïté des rapports humains (par exemple maître et valet, amant et amante). Marivaux a marqué de son empreinte le XVIIème siècle.
Après Molière, Racine, Pierre Corneille et Musset c’est le cinquième auteur le plus joué de la Comédie française montrant son influence.
Aujourd’hui très peu de documents sur cet écrivain ou alors des documents erronés.

2-Sa jeunesse
Né dans une famille d’aristocrates originaires de Normandie, son père est fonctionnaire dans l’administration de la marine (agents occupant les emplois civils permanents de l’Etat). En 1698, sa famille s’installe à Riom, en Auvergne où son père vient d’acquérir un nouveau poste. Tout comme Marivaux, très peu d’informations sur sa mères.
Marivaux fait ses études chez les Oratoriens de Riom (collège au XVIII). Ayant comme ambition de suivre la voie paternelle, Marivaux décide de suivre des études de droit à Paris. Il obtient sa licence en droit en 1721 et est reçu avocat mais il n’exercera jamais.

3-Sa passion : le Théâtre
Sa raison de vivre est toute trouvée, ce sera le théâtre. Il s’essaya à la Comédie d’intrigue. Il écrit quelques pièces comme Le Père prudent et équitable ou Crispin l’heureux fourbe mais elles ne connaissent pas un grand succès. Sa rencontre avec Fontenelle (philosophe et écrivain) est déterminante pour sa formation. Grâce à ça il développe observation critique qui met en avant les rapports humains, le marivaudage. Le théâtre de Marivaux reprend la devise de la comédie castigat ridendo mores (c’est-à-dire corriger les mœurs par le rire).
Il s’essaie à de multiples genres mais sa principale voie

en relation

  • Marivaux
    586 mots | 3 pages
  • Marivaux
    1365 mots | 6 pages
  • Marivaux
    3469 mots | 14 pages
  • Marivaux
    531 mots | 3 pages
  • Marivaux
    449 mots | 2 pages
  • marivaux
    531 mots | 3 pages
  • Marivaux
    883 mots | 4 pages
  • Marivaux
    10342 mots | 42 pages
  • Marivaux
    668 mots | 3 pages
  • Marivaux
    306 mots | 2 pages