marivaux

46375 mots 186 pages
www.comptoirlitteraire.com

André Durand présente

MARIVAUX

(France)

(1688-1763)

Au fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres qui sont résumées et commentées (surtout ‘‘Arlequin poli par l’amour’’, ‘’La double inconstance’’, ‘’La fausse suivante’’, ‘’La surprise de l’amour’’, ‘’La seconde surprise de l’amour’’, ‘’Le paysan parvenu’’, ‘’La vie de Marianne’’, ‘’Le jeu de l’amour et du hasard’’, ‘’Le prince travesti’’, ’’Les fausses confidences’’, ‘’L’heureux stratagème’’, ‘’L’île des esclaves’’, qui font l’objet de fichiers à part).

Bonne lecture !

Né à Paris, le 4 février 1688, il fut, le 8, baptisé à la paroisse Saint-Gervais.
Son père, Nicolas Carlet, appartenait à une famille de la bourgeoisie de Normandie, qui avait fourni plusieurs magistrats au parlement de cette province. Sa mère, Marie Bullet, était apparentée aux Bullet de Chamblain père et fils, architectes célèbres auxquels on doit notamment le château de Champs et de beaux hôtels parisiens du style Régence.
Pierre Carlet passa à Paris les dix premières années de sa vie, au cours desquelles son père, qui était fonctionnaire de l'intendance de la marine et de la guerre, fut absent : trésorier des vivres, il suivit les armées en Allemagne pendant la guerre de la ligue d’Augsbourg (1688-1697). Mais, en 1698, la famille émigra à Riom où il avait obtenu une charge de «contrôleur-contre-garde» à l’Hôtel de la Monnaie, dont il allait devenir directeur, connaissant dans l’exercice de sa fonction de sévères difficultés. Il ajouta à son nom «de Chamblain de Marivaux», après avoir acheté ces terres, et avoir été anobli.
Le jeune garçon entra au collège des Oratoriens de Riom, où il reçut une solide formation de latiniste mais n’apprit pas un traître mot de grec. La connaissance de I'Antiquité fut pour lui un apport culturel essentiel à I'illustration, au prolongement et à I'approfondissement de sa méditation sur les problèmes et les ressources de I'être humain. On lui enseigna

en relation

  • Marivaux
    668 mots | 3 pages
  • Marivaux
    562 mots | 3 pages
  • Marivaux
    1132 mots | 5 pages
  • Marivaux
    322 mots | 2 pages
  • Marivaux
    586 mots | 3 pages
  • Marivaux
    1365 mots | 6 pages
  • Marivaux
    3469 mots | 14 pages
  • Marivaux
    531 mots | 3 pages
  • Marivaux
    2969 mots | 12 pages
  • Marivaux
    705 mots | 3 pages