Market

3079 mots 13 pages
Alfred de Musset a rêvé en 1833 une pièce excédant toutes les normes et tous les codes de son temps, y compris ceux de la génération romantique en pleine ébullition. Il a plongé dans une histoire de l'Histoire, celle de l'assassinat en 1536 du tyrannique Alexandre de Médicis par son cousin Lorenzo. Il a suivi pas à pas les détails fourmillants des chroniques historiques. Cependant il a produit l'œuvre la plus personnelle et la plus véritablement déchirée de notre romantisme.
Le Léviathan politique que nous présente Lorenzaccio est un monde luxuriant et noir. Ici, pas d'heureux dénouement qui, malgré la mort du héros, nous réconcilierait. Du fond de sa solitude Musset nous adresse à tous, encore aujourd'hui, une série d'avertissements, et nous tend des miroirs. A nous de nous Y regarder, si nous voulons, nous qui vivons au même titre que lui, en une époque où le passé est en ruines et l'avenir en gestation bien incertaine.
La Florence imaginaire de Musset ressemble en bien des points à la France des années 1830, telle qu'il l'a vécue : cette invasion ecclésiastique, cet étalement de la corruption, cette humiliation après les gloires napoléoniennes, ce sentiment d'étouffement de la jeunesse. Mais c'est aussi par là, qu'elle se projette vers l'avenir et nous rejoint.
Lorenzo, ange et pourriture, concentre en lui la tension centrale qui traverse toute la pièce et les autres personnages : d'un coté la corruption omniprésente, de l'autre l'angélisme étouffé qui anime tous ceux qui voudraient ' faire quelque chose". la réponse finale de Musset n'est pas optimiste, mais avons-nous besoin d'optimisme, ou bien de franchise ? Et avons-nous besoin de théâtre bien ficelé, ou de ce genre de monstre qui file dans plusieurs directions à la fois, qui se fiche pas mal des unités de temps, de lieu, qui fonce tête baissée dans les sécurités de l'écriture classique. Peu importe à Musset ce qui en résultera : son théâtre est irrecevable en son temps. C'est à l'avenir qu'il prétend

en relation

  • Market
    389 mots | 2 pages
  • Market
    7080 mots | 29 pages
  • Market
    1209 mots | 5 pages
  • Market
    438 mots | 2 pages
  • Market
    782 mots | 4 pages
  • Market
    414 mots | 2 pages
  • Market
    781 mots | 4 pages
  • Market
    646 mots | 3 pages
  • Market
    4040 mots | 17 pages
  • market
    1431 mots | 6 pages