Marketing b2b

3951 mots 16 pages
Introduction :
C’est un fait, le parc automobile actuel va subir un immense bouleversement : l’ère du pétrole touche à sa fin. Quelles qu’en soient les estimations apportées par les scientifiques quant à l’étendue des réserves en or noir, les constructeurs automobiles ont mis de l’eau dans leur vin : l’heure est au développement durable.
On pouvait lire dans le mensuel Sport Auto qui titrait « GAME OVER » son article au sujet du salon de l’automobile à Detroit. Il n’est plus question de voitures polluantes et puissantes, mais la tendance est à l’écologie. Aussi, et ce depuis plusieurs années, les recherches se tournent vers un nouveau véhicule vert, dont on pourrait synthétiser le carburant. Bien sûr il y a l’hybride, ces moteurs partagés entre une combustion classique et l’usage d’un moteur électrique. Pour autant, tant que l’essence est encore sollicitée, on ne peut pas parler de solution d’avenir.
La véritable innovation est la voiture électrique. Chez BMW, après s’être lancés dans la voiture à hydrogène, on a pu découvrir un modèle tout électrique de 170 chevaux, une Série 1, que ses confrères allemands ou nippons ont su rivaliser avec leur propre modèle.
Mais qui dit nouveau carburant dit nouvelle façon de s’approvisionner. Ce nouveau parc automobile va nécessiter de nouveaux points de ravitaillement. C’est là que nous intervenons.

Le marché est immense, international, et l’approvisionnement que nous comptons fournir est un véritable besoin. Nous n’entendons pas générer de l’électricité, mais renouveler une façon de concevoir le ravitaillement de son véhicule. Finies les stations essence dont la file d’attente est interminable et dont l’accès n’est pas toujours aisé dans les grandes villes.
Place aux bornes de recharge. Pouvant être installées n’importe où en ville, car dépendantes du réseau électrique, elles seront discrètes et pourront être disposées à proximité d’une banale place de stationnement en centre ville. Il n’est plus question d’aller dans

en relation

  • Marketing B2B
    3180 mots | 13 pages
  • Marketing b2b
    8123 mots | 33 pages
  • Marketing b2b
    2988 mots | 12 pages
  • Le marketing b2b
    4125 mots | 17 pages
  • marketing B2B
    593 mots | 3 pages
  • Marketing B2B
    450 mots | 2 pages
  • Marketing b2b
    5757 mots | 24 pages
  • B2B audit marketing
    2536 mots | 11 pages
  • Les 3 étapes du marketing stratégique en b2b
    925 mots | 4 pages
  • Introduction au marketing indusriel
    1160 mots | 5 pages