Marketing du point de vente bricolage

4204 mots 17 pages
Le secteur du bricolage est en plein essor puisqu’il réalise un chiffre d’affaires global de 21,5 milliards d’euros en 2007. (UNIBAL)

Le bricolage mobilise le quart des dépenses d'équipement des ménages français. Ce secteur est devenu un véritable loisir en France et il connait certaines évolutions actuelles notamment la féminisation de la clientèle, la volonté de personnalisation des produits achetés et la place de la rénovation par rapport à la construction neuve. Selon les statistiques, les Français sont très peu fidèles à un magasin de bricolage puisqu’il fréquente en moyenne trois points de vente.

Castorama est leader en France et réalise 4 Milliards € (France) avec plus de 15 % du marché et près de 30 % des ventes en grande surface de bricolage. Derrière, Leroy Merlin se retrouve désormais en seconde place malgré ses bons résultats3, 8 milliards de Chiffre d’affaire en 2007 enfin Bricorama réalise elle un chiffre d'affaires de 63820 M€ en 2009.

Nous avons choisi de présenter les enseignes Bricorama et Castorama présentes sur le bassin Roannais car ces enseignes sont les plus importantes à Roanne, elles sont donc en perpétuelles concurrence.

On va donc se demander : Comment sont mis en valeur au sein du point de vente les produits relatifs au secteur du bricolage ?

Nous verrons dans une première partie une brève présentation des enseignes étudiées puis dans un second temps le concept de ces enseignes et enfin leurs techniques de merchandising mises en place.

[pic]

I. Présentation des enseignes

1 Bricorama

En ouvrant son tout premier magasin en 1975 dans le XIIIème arrondissement de Paris, Jean-Claude Bourrelier, PDG de Bricorama, a une idée précise en tête : créer un magasin qui regroupe sous un même toit tout ce dont les bricoleurs du quartier peuvent avoir besoin, de l'outillage à main au matériel de peinture et aux petits appareils électriques
Depuis lors, la proximité est toujours restée le

en relation

  • Analyse documents
    11014 mots | 45 pages
  • Stratégie prospective
    1880 mots | 8 pages
  • Marché du bricolage
    2850 mots | 12 pages
  • Le marché du bricolage
    3676 mots | 15 pages
  • Attali
    4908 mots | 20 pages
  • Analyse financière
    2737 mots | 11 pages
  • Leroy merlin
    472 mots | 2 pages
  • cas mana
    1209 mots | 5 pages
  • Grandes surfaces de bricolage et la décoration
    8620 mots | 35 pages
  • grande distribution
    7199 mots | 29 pages