Marketing en assuance

1640 mots 7 pages
Termes de référencesdes ateliers de suivi des enfants reporters

1. Contexte et justification

Promouvoir le droit à la participation des enfants est une des priorités du Programme de Coopération entre le Bénin et l’UNICEF pour le cycle 2009-2013. Au cours de cette période, l’UNICEF se propose à l’échéance 2013, de contribuer à la mise en place de deux mécanismes de participation des enfants au niveau national et périphérique.

L’étude sur l’état des lieux de la participation des enfants a montré qu’il existe une multitude d’activités de participation des enfants qui gagneraient à être encouragées.

Dans le même temps, l’article 17 de la Convention relative aux Droits de l’Enfant rappelle l’importance que jouent les médias dans la promotion des droits de l’enfant car ils sont un canal essentiel pour communiquer sur les thématiques qui affectent les enfants y compris pour une communication dynamique entre les enfants eux-mêmes.

Au Bénin, après avoir exploré diverses formes de participation des enfants dont les clubs ou les parlements, un consensus se dégage en faveur du soutien à l’expression des enfants dans les médias. Ainsi, plusieurs organisations internationales à l’instar de Plan International ou de l’UNICEF, collaborentavec des enfants reporters, qui animent des émissions radiophoniques et télévisées. C’est ainsi qu’a été mis sur pied en 2010,dans 8 départements du Bénin, une expérience de participation des enfants, dénommée Projet Enfants Reporters.

Les enfants reporters qui sont au nombre de 148, ont été sélectionnés au niveau des communes et ont reçu des formations initiales sur les droits de l’enfant ainsi que les techniques de communication utiles aux journalistes de la radio, de la télévision et de la presse écrite et électronique. Cependant, l’ancrage institutionnel étant imprécis et malgré les sollicitations du ministère en charge de la communication auprès des divers médias susceptibles de les accueillir, ils ont mené des

en relation

  • Zertyuio
    8633 mots | 35 pages