Marketing low cost

2713 mots 11 pages
Apparu dans les années 1970 avec les premières compagnies aériennes low cost américaines, le phénomène s’est très rapidement répandu à d’autres secteurs d’activité, ventes de biens et de services. Peu de domaines ne sont pas « touchés » par le phénomène. Nous citerons bons nombres d’exemples dans la suite de l’exposé. Initialement levier du pouvoir d’achat, le modèle low cost devient rapidement un effet de mode et un phénomène de société.
On distingue quatre principaux secteurs dans lesquels le low cost s’est implanté et continue à se développer :
- Le transport aérien, pionnier du Low cost dont le modèle repose sur une standardisation et une simplification à l’extrême des services. Les compagnies jouent sur plusieurs leviers : baisse de redevances via des aéroports secondaires, offre simple, internet comme canal de distribution majeur, permettant d’obtenir des baisses de coût de 30% à 60% par siège. La rentabilité est surtout dégagée par les services optionnels à forte marge.
On distingue aujourd’hui 4 modèles : le low cost pur (Ryanair), le Middle cost (Easyjet), le low cost de niche (L’Avion) et le middle cost hybride (Transavia).
- La grande distribution : elle applique une baisse durable des coûts tout au long du processus de production et de distribution pour proposer un produit au meilleur rapport qualité-prix. La baisse des prix passe par la réduction de l’assortiment et de l’agencement en magasin ainsi que de la structure organisationnelle.
- Les services à la personne : l’offre est simplifiée et standardisée. Toutes les prestations ne sont pas proposées en service de base, elles sont disponibles en options payantes. On joue aussi sur la virtualisation client-entreprise comme levier de baisse des couts.
- Le secteur industriel : la simplification est faite à l’extrême particulièrement dans le domaine automobile. Le concept pour réaliser des économies passe par la délocalisation de la production vers les pays à bas coûts, une maitrise de toutes

en relation

  • Air france
    19528 mots | 79 pages
  • Low cost jeunes air france
    32370 mots | 130 pages
  • cas PESTEL
    1019 mots | 5 pages
  • Stratégie tarifaire des low cost
    4801 mots | 20 pages
  • Easyjet competitor analysis
    4580 mots | 19 pages
  • Politique de low cost
    2062 mots | 9 pages
  • Tpe easyjet
    3075 mots | 13 pages
  • Cas compagnie low cost
    3846 mots | 16 pages
  • Relancer le marché des compagnies traditionnelles face au low cost
    6162 mots | 25 pages
  • Les secteurs du low cost
    1025 mots | 5 pages