Marketing

Pages: 9 (2048 mots) Publié le: 13 janvier 2011
Marketing

Atelier marketing du vin

« Fermons les caveaux et ouvrons de vraies BOUTIQUES vigneronnes©, réelles et virtuelles ! »
Dans le cadre de nos missions en marketing identitaire du vin, nous sommes de plus en plus sollicités pour relooker dans nos plans d’actions opérationnels les caveaux de vente sur les propriétés. Même si c’est le terme « caveau » qui est consacré pour désigner unmagasin de vin chez le producteur, nous l’abandonnons de plus en plus une fois la mise en scène de ce lieu de vente actualisée. A l’heure où le design de qualité se démocratise, où la décoration des lieux de vie et de travail sont les baromètres du bonheur des occupants et du succès d’une entreprise, d’un restaurant, d’un magasin, il devient nécessaire de se pencher sur le « look » de ces fameuxcaveaux aux quatre coins de la France.
La signalétique et la communication grand public étant un parent pauvre de l’investissement marketing (souvent confondu avec le seul packaging), ces caveaux sont d’abord souvent difficiles à débusquer. Après avoir retenu l’adresse dans un guide, un journal, sur un bout d’étiquette arrachée avec peine ; et au bout d’un long périple pris sur son temps deloisir, le visiteur se trouve enfin devant une porte... close. Il doit alors comprendre l’ingénieux système proposé par le vigneron pour accéder à un vendeur. D’une pancarte d’horaires, raturée, actualisée par une affichette délavée par la pluie, elle-même actualisée par un post’it « Je suis à la vigne, appelez moi au 06 20 88 48 21, j’arrive rapidement ». Il doit être sacrément motivé, ce visiteur,pour rester et attendre, ou bien encore revenir en semaine à des horaires de bureaux alors que lui-même est censé travailler. Une fois entré, ou plutôt « enterré » après 3 marches basses et dans une salle sombre où les toiles d’araignées se disputent avec la poussière, notre visiteur qui souhaite un conseil ciblé pour rentabiliser son déplacement et remplir son coffre de voiture, se trouve enjoint dedéguster au minimum 6 vins... « Un minimum pour comprendre la spécificité de nos AOC, et Cuvées spéciales »... A ce stade, notre visiteur remarque peut-être à peine le verre à l’hygiène douteuse, le torchon sale ou bien encore l’apparente mauvaise humeur du vigneron qui râle intérieurement de s’interrompre alors que sa machine à la vigne ou à la cave était enfin bien réglée ! Au fur et à mesurede la dégustation, le visiteur finit souvent par se perdre définitivement dans la
complexité d’accès du vin français et sera, heureusement, souvent sauvé, accroché de justesse par le délice d’un bouquet de violette, une sensation de myrtilles confiturées, écrasées et légèrement fumées, un doux fumé vanillé, de réglisse ou d’anis étoilé... Notre visiteur n’aura alors plus qu’à s’accrocher à sessensations, à bien repérer l’étiquette, le nom du vin, ou le nom de l’appellation, tout ce qu’il pourra retenir et formuler rapidement... Et il va devoir maintenant convaincre son interlocuteur que c’est bien ce vin, celuici qu’il veut ! Sans rien chercher à comprendre à la logique tarifaire pratiquée dans ce caveau, il va finalement lui-même conclure la vente pour repartir avec 6 à 18 bouteilles dece fabuleux nectar qu’il vient de dénicher à grand peine chez ce vigneron « mal luné » certes et pourtant si talentueux ! Même si, d’un certain point de vue, on peut voir dans cette situation de vente une hasardeuse et finalement bonne gestion marketing de la mise en scène de la dégustation à la propriété, qui construit le mythe du vigneron, il est temps pour beaucoup de ces caveaux de fermer oubien de se reconvertir en véritable boutique vigneronne génératrice de pur plaisir, de valorisation et de notoriété. « En manquant de temps et de moyens comment faire ? » « Nous n’avons pas les moyens de payer une personne pour être présents le week-end ! Et après nos semaines harassantes, nous méritons bien de prendre nos samedis et dimanches ! »

www.boutiquevini.com
Comme je me suis bien...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Marketing
  • Marketing
  • Marketing
  • Marketing
  • Le marketing
  • Marketing
  • Marketing
  • Marketing

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !