Marketing

539 mots 3 pages
La théorie de l'agence ou dilemme de l'agence[1] est la branche de l'économie qui s'occupe des conséquences du problème principal-agent, en particulier à l'intérieur d'une même unité économique, administration ou entreprise. En tant que telle, elle constitue un domaine à cheval entre l'économie industrielle et la théorie des organisations.
C'est un contrat par lequel une ou plusieurs personnes (le principal) engage une autre personne (l'agent) pour exécuter en son nom une tâche quelconque qui implique une délégation d'un certain pouvoir à l'agent.
Le but est de modéliser une relation dans laquelle un "principal" recrute un "agent" dans des conditions d'information imparfaite. Sommaire[masquer] * 1 Théorie * 2 Pratique * 3 Notes et références * 4 Voir aussi * 4.1 Articles connexes |
Théorie [modifier]
La théorie de l'agence se base sur une opposition entre deux agents : * D'une part, le détenteur des moyens de production, alors appelé "actionnaire", ou de manière générale, "le principal". * D'autre part, l'agent qui exploite les moyens de production du premier à sa demande.
Dans le monde de l'entreprise, il existe plusieurs relations de cette nature : * Employeur -- Salarié * Epargnant -- Banque * Actionnaire -- Gestionnaire.
Une telle relation, établie dans le but de maximiser le profit de l'actionnaire, permet à l'agent d'en tirer en échange des bénéfices (salaire, options d'achat d'actions...). Malgré le consentement mutuel, il y a une opposition des intérêts : * L'actionnaire compte rentabiliser son capital. * L'agent veut tirer des bénéfices de son action, ce qui signifie entamer la part du capital.
D'un point de vue plus général : * Le principal va mettre en place un système qui poussera l'agent à réaliser l'action tout en dévoilant la totalité des informations. * L'agent voudra garder le pouvoir décisionnel qu'il peut tirer, notamment, de ses informations.
Par conséquent, une telle

en relation

  • Marketing
    2620 mots | 11 pages
  • Marketing
    25661 mots | 103 pages
  • Marketing
    1459 mots | 6 pages
  • Marketing
    751 mots | 4 pages
  • marketing
    1112 mots | 5 pages
  • Marketing
    1722 mots | 7 pages
  • Marketing
    738 mots | 3 pages
  • Le marketing
    2256 mots | 10 pages
  • Marketing
    4769 mots | 20 pages
  • Marketing
    4163 mots | 17 pages