Marketing

2391 mots 10 pages
Le Plan Marshall

La signature du Traité de Rome instituant les Communautés européennes est traditionnellement retenue comme point de départ de la construction européenne. Elle est généralement mise en perspective avec la proposition de Robert Schuman à l’origine de la CECA.
Néanmoins, pour étudier les débuts du processus d’intégration qui s’opère au début des années 1950 entre les nations européennes, il est nécessaire de s’intéresser aux quelques années d’après-guerre : en effet, c’est dès 1947 que le plan Marshall, le programme américain d’aide à la reconstruction de l’Europe, est lancé.
D’ailleurs, en 1941 déjà, les Etats-Unis s'engageaient à fournir aux Alliés les moyens de faire la guerre, sans tenir compte de leurs capacités de paiement immédiate. Selon Roosevelt, il s’agissait de mettre à disposition « le grand arsenal de la Démocratie ». En d’autres termes, cette aide était destinée à soutenir l'effort de guerre, mais ce programme acheminait également des fournitures civiles, permettant de faire fonctionner à crédit l'ensemble de l'économie d'un pays en guerre.
Or, l'arrêt brutal de l'aide décidé par Truman le 2 septembre 1945 marque la fin de la reconstruction économique européenne. La doctrine du containment (endiguement en français) suggérait davantage un engagement militaro-stratégique dans les régions de contact avec le bloc soviétique qu'une aide économique globale au Vieux Continent. Vue l’ampleur des destructions, l’avenir de l'Europe s'annonçait plus sombre en 1947 que dans l'immédiat après-guerre.
Ainsi, c'est dans ce contexte qu'il faut comprendre l'importance du discours de George Marshall prononcé le 5 juin 1947. Le Secrétaire d'État américain constatait la dégradation de la situation mondiale, et invitait les Européens à réfléchir aux modalités d'une aide à la reconstruction soutenue financièrement par Washington
Cette aide que prévoit le plan Marshall est est-elle réellement désintéressée de la construction de la future Europe ?
Le

en relation

  • Marketing
    2620 mots | 11 pages
  • Marketing
    25661 mots | 103 pages
  • Marketing
    1459 mots | 6 pages
  • Marketing
    751 mots | 4 pages
  • marketing
    1112 mots | 5 pages
  • Marketing
    1722 mots | 7 pages
  • Marketing
    738 mots | 3 pages
  • Le marketing
    2256 mots | 10 pages
  • Marketing
    4769 mots | 20 pages
  • Marketing
    4163 mots | 17 pages