Marketing

786 mots 4 pages
Les principes du fordisme

—Le but de ce développement de l'entreprise est d'accroître la productivité et la production de l'entreprise grâce à plusieurs principes :

—la division du travail en une division verticale (séparation entre conception et réalisation) et en une division horizontale (parcellisation des tâches), et l'apparition de la ligne de montage (et donc du travail à la chaîne).

—la standardisation permettant de produire en grandes séries à l'aide de pièces interchangeables.

—l'augmentation du salaire des ouvriers (5 dollars / jour contre 2 à 3 auparavant), afin de stimuler la demande de biens et donc d'augmenter la consommation. Mais cette augmentation des salaires avait pour but principal de lutter contre le taux de roulement (démission des ouvriers) devenu de plus en plus élevé avec l'apparition du travail à la chaîne, qui rendait les conditions de vie des ouvriers encore plus difficiles qu'auparavant.

—De plus, si les ouvriers étaient mieux payés, ils seraient « exempts de préoccupation étrangère au travail, et donc plus industrieux, par conséquent, plus productifs »

Ses coséquences :

—Les conséquences sont une hausse de la production et de la productivité, mais aussi de la consommation, une baisse du coût de production (par une économie de main-d'œuvre et de surface), une dé-qualification du travail ouvrier, un meilleur contrôle par la direction du travail ouvrier, la réalisation d'un travail ouvrier de plus en plus répétitif et monotone, et une standardisation de la production dans le but de favoriser une consommation de masse. Cette époque a été caractérisée par l'école de la régulation.

—Ainsi, le modèle du fordisme comporte aussi certaines limites, qui sont mises particulièrement en lumière lorsque se développe la crise économique et sociale de l'organisation scientifique du travail (en particulier en raison de la concurrence des entreprises asiatiques, fonctionnant selon le modèle du toyotisme). Aujourd'hui,

en relation

  • Le marketing
    4711 mots | 19 pages
  • Marketing
    2620 mots | 11 pages
  • Marketing
    1429 mots | 6 pages
  • Marketing
    1739 mots | 7 pages
  • Marketing
    2833 mots | 12 pages
  • Marketing
    2251 mots | 10 pages
  • Marketing
    1144 mots | 5 pages
  • Marketing
    4552 mots | 19 pages
  • Marketing
    3085 mots | 13 pages
  • Marketing
    25661 mots | 103 pages