marketing

3767 mots 16 pages
SOMMAIRE

Introduction
I -De la délocalisation a la relocalisation
1- Naissance du phénomène
2- Explication du retournement brutal de la situation
3- Les raison de la relocalisation
II- Facteur de la relocalisation
1- Logique de la relocalisation a- Activité taylorienne b- Activité automobile et industrie du lourd c- Activités intellectuelles
III- Avantages et limites :
1- Avantage : a- Pour le pays 2- Limite : a- Potentiel partiel b- Création d’emploi
Conclusion
Bibliographie

Introduction :

« Relocalisation une vraie et nouvelle tendance» Aux jours d’aujourd’hui, les multinationales commencent à rapatrier leur entreprise ou une partie de leur production dans leurs pays natale

Les questions qui se posent :
La relocalisation est-il un phénomène générer par le pouvoir politique ?

Est-il une tendance économique ?

Cette nouvelle pratique de rapatriement des activités industrielles sur le sol national commence a être pratiquer afin de promouvoir l’économie interne mais pas pour un choix patriotique.
L’histoire de la relocalisation a connu ces début dans les USA , les multinationale alourdies par les couts de productions loin du sol nationale , ils étaient dans l’obligation de relocaliser une partie de leur chaine de production , d’assemblage ou de montage , car la délocalisations na pas qu’un coté avantageux ( baisse des couts

salariaux et de production…) mais aussi le coté désavantageux (logistique, non-qualités …) .
Lors de la crise économique des Subprimes en 2008 de nombreuses firmes multinationale identifie la délocalisation comme
Responsable de cette crise notamment dans le domaine des services tel les centre d’appel ce domaine était protéger mais suite à la tentation de la relocalisation cette tendance à toucher tous les domaines même ceux qui étaient classés non-delocalisable. En France la relocalisation est un sujet d’actualité au plein cœur des

en relation

  • Marketing
    2620 mots | 11 pages
  • Marketing
    25661 mots | 103 pages
  • Marketing
    1459 mots | 6 pages
  • Marketing
    751 mots | 4 pages
  • marketing
    1112 mots | 5 pages
  • Marketing
    1722 mots | 7 pages
  • Marketing
    738 mots | 3 pages
  • Le marketing
    2256 mots | 10 pages
  • Marketing
    4769 mots | 20 pages
  • Marketing
    4163 mots | 17 pages