Marketing

6134 mots 25 pages
Pensée et politiques économiques

Introduction – La crise financière et économique en détail

Comment en est on arrivé là ?

Le taux de chômage de 9,5% ne correspond pas au nombre de chômeur (4,6 millions) mais à la population n’ayant pas travaillé le mois dernier et cherchant un emploi soit (2,… millions).

En 1an le nombre de chômeur à augmenté d’environ 1million, et 400000 ménage vont voir leur revenu divisé par deux du fait au passage au RSA et les embauche sont pour la plupart des CDD de moins d’un mois.

La croissance est de 1,4% en 2010 contre -1,5% en 2009.

A.1. Le déroulement de la crise

Les origines de la crise :

Recherche d’une rentabilité élevée

Prêt ninja (pas de revenue, pas d’emploi, pas d’apport) et teaser rates (forme sournoise de taux variable : très faible les premières années ce qui provoque un endettement plus fort)

Abondance de liquidité au niveau mondial, les EU absorbe les 2/3 du surplus mondial de l’épargne

Pour une « société de propriétaires »

Or plus il y a de crédit moins il y a d’emprunteur solvable

Les prêts Subprimes correspondent à 40% des prêts hypothécaires qui représentent aussi 13% des prêts qu’il reste encore à rembourser

Pour le remboursement des prêts les banques peuvent saisir la maison des emprunteurs

Mais il y a aussi la titrisation des crédits car chaque crédit est mis sous forme de titre et vendu à des conduits (société financière) donc les banques pouvaient faire beaucoup de crédit

Les conduits convertissent les titres en ABS (ASSET BASED SECURITIES)

Or les Spécial purpose vehicles vendent des titres structurés, c'est-à-dire des mélanges de titres du coup nous ne sommes pas au courant du risque de l’investissement.

L’agence de notation va donner une note aux produits financiers en fonction des risques liés à ceux-ci. Et ces agences sont payées par les Special purpose vehicles

Le rôle des banques a changé depuis quelque temps, la part des dépôts dans l’actif des banques

en relation

  • Marketing
    2620 mots | 11 pages
  • Marketing
    25661 mots | 103 pages
  • Marketing
    1459 mots | 6 pages
  • Marketing
    751 mots | 4 pages
  • marketing
    1112 mots | 5 pages
  • Marketing
    1722 mots | 7 pages
  • Marketing
    738 mots | 3 pages
  • Le marketing
    2256 mots | 10 pages
  • Marketing
    4769 mots | 20 pages
  • Marketing
    4163 mots | 17 pages