Martell Fini

3988 mots 16 pages
1- Résumé

POLITIQUE MARKETING APPARENTE

a) Public visé :

Pour Martell, la cible est un public ayant atteint la majorité légale (18 ans en France, 21 ans aux Etats Unis) puisque nous sommes sur un produit appartenant à la classe des vins et spiritueux. Au premier abord, un produit tel que le cognac est quelque peu stéréotypé. Nous avons l'image du cognac dans un verre à tulipe bu en digestif. Dans un tel cas, le public visé est plutôt un homme d'une cinquantaine d'années, de type européen, appartenant à une classe sociale élevée. On reste sur l'image de l'homme d'affaires. Et il est vrai qu'il paraît légitime d'entretenir cette image où le consommateur va se sentir privilégié de consommer ce type de produit. Néanmoins, depuis une dizaine d'années, la cible a évolué. En effet, aux Etats Unis notamment, le Cognac est désormais très prisé par les rappeurs qui n'hésitent pas à en faire l'éloge dans leurs différentes chansons. Incitant ainsi les jeunes à consommer ce produit. Martell a su diversifié sa gamme avec cette nouvelle clientèle que l'on pourrait qualifier de « bling bling » : nait l'Or de Jean Martell avec une bouteille incrustée de pierres précieuses. Les jeunes deviennent ainsi une nouvelle cible pour Martell depuis ces dernières années. Reste à diversifier la gamme afin de répondre à cette nouvelle consommation du produit : une consommation désormais plus festive. L'enjeu sera alors d'adapter le produit à cette nouvelle consommation. Par exemple il est question de boire désormais le cognac en long drink (cocktail).

b) Segmentation et positionnement :

Positionnement : Un des meilleurs Cognac VS sur le marché.
Segmentation : Jeunes prospères en quêtes de boisson de qualité.

c) Type de stratégie et de politique développée

Continuer la dynamique de croissance de l’entreprise et assoir sa suprématie sur l’Asie en développant la premiumisation des produits.
A court terme :
Communication autour du centenaire du Cordon Bleu, bouteille la

en relation

  • La royauté carolingienne
    654 mots | 3 pages
  • Renaissance et culture carolingienne
    865 mots | 4 pages
  • La conjuguaison
    2755 mots | 12 pages
  • Mainstream
    3808 mots | 16 pages
  • commentaire de texte sur la fin des mérovingiens
    2879 mots | 12 pages
  • Nini la mulatresse du senegal
    353 mots | 2 pages
  • Jeux Aux Soupape
    628 mots | 3 pages
  • Derrick rose
    392 mots | 2 pages
  • Le terrorisme en France
    445 mots | 2 pages
  • Décadence mérovingienne
    1496 mots | 6 pages