Marx

671 mots 3 pages
Economie TD

* L’origine de la division du travail :
Les hommes ont un penchant naturel à échanger, par conséquent il y a une dépendance entre eux, car ils ont besoin des uns des autres. Il y a une spécialisation dans l’activité pour laquelle ils sont le plus efficace. Donc l’échange rend nécessaire l’échange (la division du travail), d’où la diversité des talents, et la satisfaction de tous. * La sagesse humaine est-elle à l’origine de se penchant à l’échange.
Selon Smith c’est la dignité et l’égoïsme qui est à la base du système échange & de production. Compte tenu de ces besoins et de ces capacités à les satisfaire, l’homme est incapable de se débrouiller seul. Il doit constamment solliciter les autres. A la différence de l’animal il ne peut pas vivre de façon indépendant, c’est la recherche de leur intérêt personnel qui pousse les hommes à l’échange économique par l’échange, les intérêts égoïste des individus deviennent conciliables. L’échange rend donc nécessaire la division du travail, c’est pars qu’ils échangent que les hommes ont besoins des uns et des autres. Donc l’échange rend indispensable la division du travail est permet à chacun de se spécialiser dans le domaine ou il peut exprimer au mieux ces talents personnels. * Qu’est ce qui pousse les hommes à se spécialiser ?
Ce sont les qualités de chacun, personnel, qui permettent d’être plus efficace. Les conduisent le choix de la spécialisation mais on peut considérer que les traditions familiale à un rôle déterminé. Puisque la division du travail repose sur les talents de chacun, il y a donc répartition des capacités de chacun se qui conduit à un ordre social naturel et juste.

Donc l’échange est un penchant naturel à tous les hommes et le marché constitue le cadre naturel de cet échange.

* Manufacture ?
Entreprise industrielle de transformation des matières 1er en produits manufacturés résultant principalement d’un travail manuelle à l’aide d’outils.

*

en relation

  • Marx
    558 mots | 3 pages
  • Marx
    1122 mots | 5 pages
  • Marx
    579 mots | 3 pages
  • Marx
    1529 mots | 7 pages
  • Marx
    827 mots | 4 pages
  • Marx
    2101 mots | 9 pages
  • Marx
    2727 mots | 11 pages
  • Marx
    856 mots | 4 pages
  • Marx
    1746 mots | 7 pages
  • Marx
    556 mots | 3 pages