MARY SENEGAS MMC4A Mickey

725 mots 3 pages
La communication de Crise : Disneyland
Le 30 octobre 2013, Iban, 5 ans, se trouvait avec son père dans une embarcation de l'attraction "Pirates des Caraïbes" lorsqu'il a chuté et s'est retrouvé coincé entre le bateau et le quai.

1) Caractéristiques et typologie de la crise
Cet événement est caractérisé de crise car il survient d’un évènement inattendu, un accident, et il a mis en péril la réputation et la stabilité du parc d’attraction.
Le fait qu’il y est eu un accident remet en cause la sécurité de l’attraction « Pirates des Caraibes ».
Caractéristiques :
Suite à l’accident, Intrusion des journalistes qui demandent des explications ainsi que des clients
Importances des enjeux : si la sécurité est remise en compte le parc peut fermer et donc perdre beaucoup d’argent
Accélération du temps : propagation rapide de l’information, les clients demandent des comptes
Montée des incertitudes : silence de Disneyland pendant 5h alors que l’entreprise communiquer sur les réseaux sociaux pour des concours de cupcakes
Typologies : Santé car il y a eu un accident (le garçon est entre la vie et la mort). La défaillance car de cet accident en découle une remise en cause de l’attraction et du parc au niveau de la sécurité. Et bien sur la réputation (image du parc). Ainsi que la crise légale, car le père de l’enfant à porter plainte pour blessures involontaires.
2) Déroulement et gestion de la crise
Quelques minutes après l’accident, les clients communiquaient via les réseaux sociaux, mettant en place une vague sur la toile.

Une heure plus tard, les médias publient des alertes infos annonçant l’accident
Journal TF1 : http://videos.tf1.fr/jt-20h/2013/accident-a-disneyland-paris-un-enfant-entre-la-vie-et-la-mort-8302560.html
Pendant ce temps  Silence du parc pendant 5h !
Alors que l’entreprise continu de communiquer sur les réseaux sociaux (comme si rien ne c’était passé).
Les journalistes espèrent une conférence de presse et commence à s’impatienter

Prise de

en relation